Derniers communiqués de presse

Les faisceaux sont de retour dans le LHC

Genève, le 5 avril 2015. Après deux années de travaux intenses de maintenance et de consolidation, et plusieurs mois de préparation en vue du redémarrage, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus puissant accélérateur de particules du monde, est de nouveau en service. Aujourd’hui, à 10h41, un faisceau de protons a fait le tour de l’anneau de 27 kilomètres de circonférence du LHC, dans un sens, puis, à 12h27, un deuxième a accompli le même circuit en sens inverse. Ces faisceaux ont circulé à leur énergie d’injection, soit à 450 GeV.

Les expériences LHC unissent leurs forces pour sonder le boson de Higgs

Genève, le 17 mars 2015. Aujourd’hui, lors de la 50e session des « Rencontres de Moriond », à La Thuile (Italie), ATLAS et CMS ont présenté pour la première fois une combinaison de leurs résultats sur la masse du boson de Higgs. La masse combinée du boson de Higgs est mH = 125.09 ± 0.24 (0.21 stat. ± 0.11 syst.) GeV, ce qui correspond à une précision de mesure supérieure à 0,2 %. Le boson de Higgs est un élément essentiel du Modèle standard de la physique des particules, théorie qui décrit les particules élémentaires connues et leurs interactions.

Cinquième édition du festival CineGlobe au CERN

Genève, le 16 mars 2015. Le CERN1 accueillera du 24 au 29 mars le festival cinématographique international CineGlobe. Pour sa cinquième édition, CineGlobe est consacré à la « Convergence », thème qui célèbre la rencontre entre des esprits, des méthodes et des significations de notre temps.

« Le festival s’intéresse à la convergence de l'art, du cinéma et de la science. Cette année, CineGlobe témoigne de la manière dont la science change notre façon de raconter les histoires dans l’art et le cinéma », indique Neal Hartmann, directeur du festival.

Une expérience du CERN affine une mesure essentielle en physique des particules

Genève, le 11 février 2015. Dans un article publié hier dans la revue Physical Review Letters, l’expérience COMPASS du CERN1 rapporte une mesure essentielle concernant l’interaction forte. L’interaction forte lie ensemble les quarks, pour former les protons et les neutrons, et les protons et les neutrons eux-mêmes, pour former les noyaux de tous les éléments dont la matière est constituée. À l’intérieur de ces noyaux, des particules appelées pions, constituées d’un quark et d’un antiquark, sont les médiatrices de cette interaction.

Pages

Subscribe to Derniers communiqués de presse

You are here