La France au CERN

Du 30 mars au 2 avril, quarante-cinq firmes françaises participent à une exposition industrielle où elles présentent leurs produits dans des domaines qui intéressent directement les chercheurs, ingénieurs et techniciens du Laboratoire Européen de Physique des Particules, CERN1. Cette manifestation, organisée par le Ministère de la Recherche et de l'Espace et le Comité Français des Manifestations Economiques à l'Etranger, recevra le 1er avril la visite de Jean-Michel Yolin, Directeur de l'Innovation, de la Technologie et de l'Action Régionale au MRE. La Direction générale du CERN sera représentée par Giorgio Brianti, Directeur Associé pour les Futurs Accelérateurs, et Christian Roche, Directeur Associé pour Prévision et Planification. Georges Charpak, Prix Nobel de physique 1992 sera parmi les personnes présentes.

Le CERN accueille plusieurs fois par an dans ses locaux des expositions organisées par l'un des pays membres. Aujourd'hui, c'est au tour de la France de faire connaître -comme elle l'a déjà fait en 1983 et 1986 - les entreprises, les produits et le savoir-faire industriel français dans des domaines variés tels que les contrôles et essais, les mesures, la détection et la régulation, la mécanique, le vide, le froid, la supraconductivité, les matériels électriques et électroniques. Ces thèmes sont aussi ceux de la vingtaine de conférences qui seront données durant l'exposition.

Parmi ces entreprises, beaucoup ont activement participé à la première phase de construction du LEP (le grand collisionneur électron-positron) et continuent à apporter leurs compétences dans les développements qui vont aboutir au doublement de l'énergie de cette machine.

Aujourd'hui, le CERN prépare activement un nouveau projet de grande envergure, le LHC (Large Hadron Collider - grand collisionneur de protons) qui mobilise une importante communauté scientifique. De nombreux physiciens français sont impliqués dans ce projet auquel la France apporte son soutien résolu. La participation de nombreuses entreprises françaises à l'exposition du CERN montre leur volonté de coopérer à ce projet qui fait appel aux technologies les plus avancées et qui permettra aux scientifiques européens de continuer à jouer un rôle de premier plan dans la recherche sur la structure ultime de la matière.

En raison du haut degré d'élaboration exigé par le CERN, les fournisseurs profitent de sa réputation : le CERN devient dès lors une référence pour des produits de haute technologie européens et internationaux. Une étude effectuée parmi les fournisseurs du CERN en équipements de haute technologie montre que des entreprises ont pu réaliser en moyenne, gr‰ce à la vente de produits reposant sur des technologies développées pour le CERN, des chiffres d'affaires trois ou quatre fois supérieurs à la valeur des contrats primitifs.

Note(s)

1. CERN, the European Laboratory for Particle Physics, has its headquarters in Geneva. Its Member States are Austria, Belgium, the Czech and Slovak Federal Republic (the Czech Republic and the Slovak Republic are negotiating separate membership agreements), Denmark, Finland, France, Germany, Greece, Hungary, Italy, Netherlands, Norway, Poland, Portugal, Spain, Sweden, Switzerland and the United Kingdom. Israel, the Russian Federation, Turkey, Yugoslavia (status suspended after UN embargo, June 1992), the European Commission and Unesco have observer status.

You are here