"Infinitos"

Le vendredi 22 avril, une nouvelle exposition scientifique, "Infinitos", présentant l'état actuel des connaissances sur les rouages de l'Univers - depuis les structures de la matière les plus infimes jusqu'aux galaxies les plus éloignées - sera inaugurée au Museu de Electricidade de Lisbonne par le Président de "Lisbonne 94", le professeur Vitor Constancio, le ministre portugais de la science, le professeur L. Valente de Oliveira, le professeur C. Llewellyn-Smith, Directeur général du CERN1 et M. P. Creola, Président du Conseil du l'ESO2. Cette exposition s'inscrit dans un riche programme culturel présenté à Lisbonne pendant 1994 dans le cadre de "Lisbonne 94 - Ville européenne de la culture", après quoi elle fera un tour des grandes villes d'Europe.

Nous repoussons constamment les frontières de nos connaissances dans l'espace intérieur - la structure des composants les plus infimes de la matière - et dans l'espace cosmique - les phénomènes spectaculaires des galaxies les plus éloignées. Deux des organisations scientifiques européennes de premier plan jouent un r™le crucial dans cette grande aventure humaine. Le Laboratoire européen pour la physique des particules, le CERN, utilise de puissants accélérateurs et collisionneurs de faisceaux pour pénétrer au plus profond de la matière et recréer les conditions qui prévalaient dans l'Univers une minuscule fraction de seconde après le Big Bang. L'Organisation européenne pour des recherches astronomiques dans l'hémisphère austral, l'ESO, dispose du plus grand observatoire optique du monde, formé d'une panoplie de télescopes optiques de pointe sondant le ciel pour étudier l'évolution et le contenu de notre Univers.

L'exposition "Infinitos" met à profit les techniques d'exposition modernes: des présentations audio-visuelles d'avant-garde et des programmes vidéo interactifs. Les visiteurs y entrent en traversant une galerie de portraits des scientifiques les plus renommés du XVIe au XXe siècles et une exposition d'oeuvres d'art inspirées de la recherche scientifique. Après avoir passé devant un détecteur de rayons cosmiques montrant la pluie de particules qui tombe constamment de l'espace, ils entrent dans une zone centrale où ils sont confrontés aux questions fondamentales de l'astrophysique et de la physique des particules. "De quoi l'Univers est-il constitué? Comment a-t-il été créé? Qu'est-ce que le ciel? Qu'est-ce que la matière sombre? D'où vient la matière de nos corps? Sommes-nous seuls dans l'Univers?" Le thème central d' "Infinitos" est "Ce que nous ne savons pas". Dans la deuxième partie de l'exposition, les visiteurs découvrent les instruments et techniques de la science lourde actuelle qui contribueront à apporter des réponses. Des panneaux spéciaux présentent les projets de recherche européens de l'avenir, tels que le grand collisionneur de hadrons (LHC) au CERN qui amènera des protons en collisions frontales pour des expériences à une énergie (14 TeV) plus élevée que jamais auparavant et permettra aux scientifiques de détailler encore plus finement la structure de la matière et de recréer les conditions prévalant dans l'Univers 10-12 seconde seulement après le "Big Bang", lorsque la température était de 1016 degrés. Une autre pièce marquante est l'imposante maquette interactive du très grand télescope VLT de l'ESO (VLT = Very large telescope), le projet de télescope le plus ambitieux du monde, maintenant en construction. Ce télescope pourra percevoir des objets aux confins les plus reculés de l'Univers, pour des raisons qui sont expliquées de manière très claire.

Un accent particulier sera mis sur la contribution des instituts de recherche portugais aux travaux du CERN et de l'ESO et des physiciens des particules et astronomes du Portugal seront présents à l'exposition pour parler de leur travail aux visiteurs.

Cette exposition restera ouverte jusqu'au 12 juin 1994 et constituera une attraction majeure pour les nombreux touristes visitant la Ville européenne de la culture de cette année.

Note(s)

1. Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Fédération de Russie, Israël, la Turquie, la Yougoslavie (statut suspendu après l'embargo de l'ONU, en juin 1992), la Commission des Communautés européennes et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

2. L'ESO, Organisation européenne pour des recherches astronomiques dans l'hémisphère austral, est le pendant du CERN pour l'astronomie et l'astrophysique. Son siège est à Garching, près de Munich (Allemagne) et ses Etats membres actuels sont l'Allemagne, la Belgique, le Danemark, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse. Le Portugal est associé à l'ESO depuis 1990.

You are here