La Hollande au CERN

Le 17 octobre, la troisième exposition industrielle "La Hollande au CERN1" a été inaugurée officiellement par M. R.J. van Duinen, Président de l'Organisation hollandaise pour la recherche scientifique (NWO). Dans son discours d'ouverture, il a encouragé les organisations scientifiques telles que le CERN* à tirer pleinement profit de l'aptitude de l'industrie à concevoir et inventer de nouveaux processus et équipements et il a souligné que l'exposition "La Hollande au CERN" n'avait pas simplement pour objet de vendre des matériels, mais aussi de créer les conditions efficaces d'un enrichissement mutuel de la science fondamentale et de l'industrie.

Le professeur Christopher Llewellyn Smith, Directeur général du CERN, a souligné que les scientifiques et les administrateurs hollandais ont beaucoup contribué à la réussite du CERN. Il a évoqué plus particulièrement Jan Bannier, qui a créé le système, unique en son genre, de planification budgétaire à long terme du CERN, Simon van der Meer, prix Nobel de physique en 1984 pour son travail sur le refroidissement stochastique des antiprotons, et Walter Hoogland, Directeur de la recherche de 1989 à 1994, qui a apporté une contribution essentielle aux premiers développements du projet de Grand collisionneur de hadrons. Le Directeur général a terminé par ces mots: "Le CERN a beaucoup reçu des Pays-Bas, et j'espère que l'exposition "La Hollande au CERN" permettra à ce pays de recevoir encore davantage du CERN".

Du 17 au 20 octobre, vingt-deux entreprises hollandaises de haute technologie présentent leurs produits destinés plus particulièrement aux physiciens, ingénieurs et techniciens travaillant au CERN. Ces produits appartiennent à des secteurs qui présentent un intérêt immédiat à la fois pour le personnel de l'Organisation et pour les équipes de scientifiques visiteurs. De nombreuses technologies sont présentées: aimants classiques et supraconducteurs, petites pièces mécaniques et pièces mécaniques de précision, pièces mécaniques lourdes, électronique, capteurs, instrumentation électrique et mécanique, cryogénie, systèmes à ultravide et divers autres systèmes et instruments scientifiques.

Parallèlement à l'exposition technologique, on a prévu une série de séminaires techniques et scientifiques et un programme de manifestations culturelles avec des présentations vidéo sur les villes, la peinture, l'horticulture et la gastronomie hollandaises. Cette intégration de la science et de la culture est bien illustrée par la conférence "Mass spectrometric analysis of 17th and 19th century paintings" donnée par le professeur Jaap Boon, du projet MOLART (MOLecular aspects of ART).

Dans sa conférence, le professeur Boon explique pourquoi la spectrométrie de masse renouvelle l'analyse moléculaire des tableaux et il étudie des oeuvres de Rembrandt, Bol et Maris afin de comparer les techniques picturales des XVIIe et XIXe siècles. La spectrométrie de masse organique est un instrument important pour l'analyse moléculaire à très petite échelle de la peinture. Elle permet d'identifier les ingrédients, d'élucider les méthodes de "cuisson" des produits naturels employés pour lier les pigments et de mieux comprendre certains aspects du vieillissement des tableaux.

Les entreprises hollandaises, avec leurs produits de qualité, ont joué un rôle important dans la construction du LEP. Elles participent à la transformation actuelle de cet accélérateur (programme LEP 2), qui permettra de doubler l'énergie des faisceaux de particules. La construction du LHC et de ses détecteurs constitue une grande aventure technologique qui exige la mise au point de nouvelles techniques et qui sollicite la technologie existante à ses extrêmes limites. Le CERN, en particulier dans le cadre du projet LHC, se révélera un moteur important de l'innovation dans l'industrie européenne, et le grand nombre d'entreprises hollandaises présentes à l'exposition "La Hollande au CERN" montre bien que l'industrie de ce pays a l'ambition de jouer pleinement son rôle dans les projets scientifiques actuels et futurs du CERN.

LISTE DES EXPOSANTS

  • 1. Machinefabriek Boessenkool BV
  • 2. Brandt Fijnmechanische Industrie BV
  • 3. Cryovat International BV
  • 4. Delta Elektronika BV
  • 5. DeMaCo Cryogenics
  • 6 DEP/Scientific
  • 7 Drukker International BV
  • 8. Feenstra¹s Technische Industrie Dalfsen
  • 9. Fokker Space and Systems BV
  • 10. Holec International BV
  • 11. Holec Projects BV (HP)
  • 12. Holec Ridderkerk BV
  • 13. INCAA Computers BV
  • 14. N.V. KEMA
  • 15. Nederlands Centrum voor Laser Research (NCLR) BV
  • 16. Philips Machinefabrieken Nederland BV
  • 17. Royal Schelde MT-Products
  • 18. Shapemetal Innovation BV (SMI)
  • 19. Signaal Special Products
  • 20. N.V. Twentsche Kabel Holding
  • 21. University of Twente and NIKHEF
  • 22. Urenco Aerospace Netherlands

 

Exposition organisée par :

Dutch Scientific Association of Scientific Equipement Manufacturers in the Netherlands
P.O. Box 722
NL-7300 AS Apeldoorn
J. Lisser
Tel. (+31 55) 542 88 92
Fax (+31 55) 542 90 00

FME, Association of enterprises in the mechanical, metalworking, electronic and electrical engineering industry and allied sectors
P.O. Box 190
NL-2700 AD Zoetermeer
Steven C. Mulder
Tel. (+31 79) 353 12 83 / 93
Fax (+31 79) 353 13 65

Note(s)

1. Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, la République slovaque, la République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Fédération de Russie, Israël, le Japon, la Turquie, la Yougoslavie (le statut d'observateur est suspendu après l'embargo de l'ONU, juin 1992), la Commission des Communautés européennes et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here