Consécration pour les Inventeurs du World-Wide Web

Près de sept années après son invention au CERN1, le World-Wide Web a tissé sa toile d'araignée sur tout le réseau Internet. Ses inventeurs, Tim Berners-Lee maintenant en poste au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Robert Cailliau membre de la division ECP (électronique et informatique pour la physique) du CERN, vont recevoir l'une des plus hautes distinctions dans le domaine de l'informatique : le prix ACM Software System 1995. Un prix qu'ils partagent avec Marc Andreessen et Eric Bina, inventeurs de "Mosaic", le logiciel de navigation du Web. Cette récompense leur sera décernée lors du banquet de l'ACM (Association for Computing) le samedi 17 février à Philadelphie. L'ACM est une organisation scientifique et académique internationale fondée en 1947 et dont la vocation est de promouvoir l'art, les sciences, les technologies de l'information et leurs applications.

En l'espace de quelques années, le World-Wide Web est devenu un véritable phénomène de société. Le Web, comme on le surnomme, au départ destiné à la petite communauté des physiciens des hautes énergies, a finalement ouvert les portes d'Internet au grand public. De fait, les chercheurs du CERN éparpillés sur toute la surface du Globe avaient besoin d'accéder aux mêmes informations où qu'ils soient.

En 1989, Tim Berners-Lee alors en poste au CERN proposa un système d'information décentralisé, reposant sur l'hypertexte, un procédé permettant de relier des informations apparentées. En cachant les adresses de réseaux derrière des éléments d'information mis en évidence sur l'écran, l'information pouvait circuler d'un ordinateur à l'autre. Tim Berners-Lee fut alors rejoint par Robert Cailliau qui se consacra plus précisément à l'objectif initial consistant à fournir des outils pour la communauté des physiciens. De son côté, Tim Berners-Lee poursuivait le développement plus général du Web. Les premiers logiciels de navigation et serveurs furent élaborés. Le Web était né, avec le monde entier comme bibliothèque. Dès lors, il se propagea à vitesse grand V dans la communauté scientifique pour laquelle il devint un outil indispensable.

Une étape décisive fut la mise au point en 1993 du logiciel de navigation Mosaic par deux chercheurs du NCSA (National Center for Supercomputing Applications), Marc Andreessen et Eric Bina. Depuis, le Web a connu une croissance exponentielle, a dépassé largement le cercle des chercheurs, permettant au réseau Internet de rencontrer un large public. Le Web compte actuellement des centaines de milliers de serveurs à travers lesquels des millions d'utilisateurs naviguent. Il leur suffit simplement de cliquer avec leur souris pour apprendre, jouer, dialoguer... Rarement une invention liée à la recherche fondamentale n'avait connue une retombée si fulgurante.

Tim Berners-Lee diplômé en physique du Queen's College de l'Université d'Oxford a intégré le CERN en 1984 avant de rejoindre le Massachusetts Institute of Technology fin 1994. Il dirige le Consortium World-Wide Web. Robert Cailliau titulaire d'un double Master of Science de l'Université de Gand et de l'Université du Michigan a rejoint le CERN en 1974. Il est responsable du service Web du laboratoire, a fondé la série des Conférences Internationales WWW et participe aux travaux du Consortium.

Note(s)

1. Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, la République slovaque, la République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Fédération de Russie, Israël, le Japon, la Turquie, la Commission des Communautés européennes et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here