La science approche les peuples

Le lundi 3 mai 1999 à 17 heures, l'ambassadeur Vassily Sidorov, représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'Office des Nations Unies, le Directeur général du Laboratoire européen pour la physique des particules (CERN*), le professeur Luciano Maiani, et le Directeur de l'Institut unifié de recherches nucléaires (JINR**) de Doubna (Russie), le professeur Vladimir Kadyshevsky inaugureront l'exposition "La science rapproche les peuples" dans la Salle des Pas perdus du Palais des Nations, à Genève.

Le CERN et l'JINR, fondés respectivement en 1954 et 1956, ont souvent fait oeuvre de pionniers en physique, mais ont aussi créé un modèle de collaboration et de compréhension au plan international. A partir des années 60, grâce à la collaboration entre ces deux laboratoires, des scientifiques ont pu réaliser leurs ambitions scientifiques communes. En travaillant ensemble dans un même but, ils ont noué des liens et des amitiés durables.

L'étude de la physique fondamentale exige des conditions stables et des relations pacifiques. Son épanouissement repose sur la mise en commun des ressources et le libre échange des informations. Les échanges constants de chercheurs et de technologues entre l'JINR et le CERN ont engendré des relations personnelles qui ont enrichi les vies de tous les intéressés et ont nourri cette conception du monde. Tous les intéressés ont partagé leurs expériences avec des voisins, fonctionnaires et ministres de leur pays d'origine. Cette collaboration scientifique a permis d'entretenir un courant de communication précieux tout au long de la guerre froide et elle a eu un effet considérable sur le changement politique des années récentes.

L'exposition a été préparée conjointement par la mission de la Russie à Genève, le CERN et l'JIRN. Elle présente les contributions individuelles et collectives du monde entier pour atteindre des buts scientifiques communs, indépendamment des différences politiques, et met en lumière comment cette collaboration a fait naître une compréhension et une amitié mutuelles non seulement entre scientifiques, mais aussi entre nations.

Note(s)

* Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, la Slovaquie, la République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.  La Fédération de Russie, les Etats-Unis, Israël, le Japon, la Turquie, la Commission des Communautés européennes et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

** L'JIRN, l'Institut unifié de recherches nucléaires, est établi à Doubna (Russie). Ses Etats membres sont les suivants: Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Bulgarie, Cuba, Fédération de Russie, Géorgie, Kazakhstan, Moldavie, Mongolie, Ouzbékistan, Pologne, République populaire démocratique de Corée, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Ukraine et Viet Nam. L'Allemagne et la Hongrie ont le statut d'observateur.

You are here