Communiqués de presse octobre 2000

La physique à l'honneur

Genève, le 18 octobre 2000. Pouvez-vous imaginer le nombre de lois de physique impliquées dans un simple match de ping-pong, dans l'envoi d'un boomerang ou dans un concert ? La physique nous entoure et régit nos vies. Le World-Wide Web et la communication mobile ne sont que deux exemples de technologies qui ont rapidement su se frayer un chemin de la science à la vie quotidienne. Mais qui entretiendra ces technologies et en élaborera de nouvelles à l'avenir ? Probablement pas de jeunes Européens, car de récentes études montrent un effarant déclin d'intérêt pour la physique et la technologie parmi les citoyens européens, en particulier parmi les écoliers. De moins en moins de jeunes s'inscrivent dans les cours de physique à l'université.

Le CERN fête le LEP - l'accélérateur qui a changé le visage de la physique des particules

Genève, le 9 octobre 2000. Des membres de gouvernements de pays du monde entier se sont réunis au CERN1 le 9 octobre pour célébrer les succès du Grand collisionneur électron-positon LEP, l'accélérateur de particules vedette du Laboratoire. Au cours des onze années de sa vie active, le LEP a beaucoup enrichi la somme des connaissances acquises par l'humanité sur l'Univers, mais il a aussi transformé la manière dont se fait la recherche physique et il s'est révélé un très bon terrain de formation pour de jeunes professionnels dans de nombreux domaines.

Histoire du LEP

Genève, le 8 octobre 2000. L'histoire du LEP a commencé à la fin des années 70, lorsque des physiciens des Etats membres du CERN1 se réunirent pour discuter de l'avenir à long terme de la physique des hautes énergies en Europe. Un nouveau modèle des interactions fondamentales, unifiant les forces faible et électromagnétique, apparaissait, et le LEP serait la machine qui permettrait de l'étudier. Après une histoire qui s'était édifiée sur des machines à protons, l'idée d'un collisionneur électron—positon constituait pour le CERN une rupture par rapport à la tradition.

Subscribe to Communiqués de presse octobre 2000

You are here