Sciences et technologies - On ne pourrait pas s'en passer!

Sept des plus grands organismes de recherche européens1 lancent un programme commun de vulgarisation pour la Semaine Européenne de la Science et de la Technologie organisée au Technopolis Museum de Bruxelles à partir du 22 mars. Leur but est de montrer aux européens que la société d'aujourd'hui ne pourrait pas se passer de la recherche fondamentale.

Pouvez-vous imaginer une vie sans téléphones mobiles, sans voitures, sans lecteurs CD, sans télévision, sans réfrigérateurs, sans ordinateurs, sans l'internet et le World Wide Web, sans les antibiotiques, les vitamines, les anesthésiques, la vaccination, sans chauffage, sans Pampers, sans bas Nylon, sans colle, sans codes barres, sans détecteurs de métal, sans lentilles de contact, sans modems, imprimantes laser, appareils photo numériques, Gameboys, Play Stations...? La technologie est partout et tout le monde l'utilise dans notre société actuelle, mais combien d'européens ont conscience du fait que sans les études réalisées sur la structure de l'atome, les lasers n'existeraient pas, et les lecteurs CD non plus ? La plupart ne réalisent pas que les objets dont ils ne peuvent se passer ont pour la plupart nécessité des années de recherche fondamentale.

Pour remédier à cette ignorance, les plus grands organismes de recherche1 d'Europe, avec le soutien du Directoire pour la Recherche de la Commission Européenne, ont conjugué leurs forces pour informer les européens sur le fait que la technologie ne peut se passer de la science, et que la science ne peut pas progresser sans le concours de la technologie. Le nom du projet est... Sci-Tech Couldn't be without it! (Sciences et Technologies - On ne pourrait pas s'en passer !)

Sci-Tech Couldn't be without it! invite tous les européens à répondre en ligne à une enquête ayant pour but d'identifier les dix technologies majeures sans lesquelles ils ne pourraient pas vivre. Dans un espace web dynamique et convivial, il leur sera présenté d'où viennent réellement ces technologies majeures et quels sont leurs liens avec la recherche. Des kits pédagogiques seront développés pour expliquer aux étudiants comment leurs gadgets favoris fonctionnent vraiment, et en quoi une carrière scientifique peut mener à des inventions dont les générations futures ne pourront pas se passer. Les résultats de l'enquête seront présentés sous forme d'une série de jeux en direct sur l'Internet pendant la Semaine de la Science, du 4 au 10 novembre.

Sci-Tech Couldn't be without it! sera lancé le vendredi 22 mars à 18h30 au musée de la science Technopolis de Bruxelles, en même temps que sera inaugurée l'exposition itinérante du CERN** "E=mc2 - When energy becomes matter" ("E=mc2 - Quand l'énergie devient matière"). L'exposition restera à Technopolis jusqu'au 21 juillet. Le directeur général du CERN2, Luciano Maiani, et le commissaire européen à la recherche, Philippe Busquin, ouvriront la manifestation avec des discours soulignant combien il est important de conjuguer les efforts en matière d'éducation et de vulgarisation scientifique en Europe. Suivront une visite de l'exposition et une démonstration du site web. La manifestation se terminera par un "Café scientifique" avec une discussion abordant le sujet de la physique moderne et de la philosophie, suivie d'un intermède musical et d'un buffet.

  • Pour un accès en ligne à l'enquête Sci-Tech - Couldn't be without it!
  • Merci de confirmer votre présence à la manifestation Technopolis avant le lundi 18 mars, par fax au: +32-(0)15-34 20 01
  • Pour se rendre à Technopolis prendre la sortie 10 (Mechelen-Zuid) sur l'autoroute E19 (Bruxelles-Anvers).
  • Pour plus d'informations sur l'exposition, contacter Véronique de Man: veronique@technopolis.be tél. 0032 -15-34 2020
  • Pour plus d'informations sur Sci-Tech - Couldn't be without it! contacter le coordinateur exécutif: monica.de.pasquale@cern.ch tél. 0041 22 767 3586.

Note(s)

1. Le CERN, l'Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire, l'ESA, l'Agence Spatiale Européenne, l'ESO, l'Observatoire d'Europe Méridionale, l'EMBL, le Laboratoire Européen de Biologie Moléculaire, l'EFDA la Convention Européenne pour le Développement de la Fusion, l'ESRF, l'Installation Européenne de Rayonnement Synchrotron et l'ILL, l'Institut Laue-Langevin. Ces organismes se sont récemment associés au sein d'EIROFORUM, dont le Groupe de travail sur l'éducation et la vulgarisation travaille avec l'Union Européenne pour établir un lien entre les organismes, l'Union Européenne et les citoyens européens. Les activités du Groupe de travail contribue également à la création d'un espace de recherche européen.

2. Le CERN, l' Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est basé à Genève. Actuellement ses états membres sont l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la République Tchèque, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, les Pays Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la République de Slovaquie, l'Espagne, la Suède, la Suisse et le Royaume Uni. Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission Européenne et l'UNESCO ont un statut d'observateur.

You are here