Web-émissions en direct du CERN pendant la Semaine européenne de la science et de la technologie

Visitez http://www.cern.ch/sci-tech les 7 et 8 novembre pour découvrir de quoi les Européens d'aujourd'hui ne peuvent plus se passer. Sept des plus importantes organisations européennes de recherche1 vont présenter trois Web-émissions en direct du CERN2 dans le cadre d'un programme commun de vulgarisation scientifique pendant la Semaine européenne de la science et de la technologie. Le but de Sci-Tech… je ne peux pas m'en passer! est de montrer comment la société contemporaine ne pourrait pas se passer de la recherche de pointe.

Les Européens du nord ne peuvent pas imaginer leurs foyers sans fours, tandis que les Européens du sud considèrent le réfrigérateur comme l'appareil électroménager le plus indispensable. Parmi les moyens de communication, ce sont les voitures et les motos qui sont clairement les technologies de prédilection en Italie, mais elles sont considérées comme moins importantes dans des pays tels que la Norvège et l'Allemagne. Pour les loisirs, l'ordinateur est considéré comme essentiel par tous les Européens, suivi par la télévision et l'Internet. Ce hit parade des merveilles technologiques est le résultat d'une enquête par téléphone et par web, menée par l'équipe de Sci-Tech... je ne peux pas m'en passer! pour la Semaine européenne de la science et de la technologie qui aura lieu du 4 au 10 novembre.

Les technologies dont les Européens ne peuvent pas se passer seront au thème des trois web-émissions informatives et distractives, en italien (jeudi 7 novembre à 10h CET), français (jeudi 7 novembre à 15h CET) et anglais (vendredi 8 novembre à 15h CET), diffusés en direct via le web depuis le CERN.

Durant ces web-émissions, des scientifiques des sept organisations de recherche et leurs partenaires industriels Sun Microsystems, Siemens, L'Oréal et Luminex captiveront – depuis le studio au CERN ou en téléconférence depuis leurs laboratoires – l'attention d'un public d'internautes des quatre coins du globe. Un voyage à la découverte des gadgets les plus populaires permettra au public de jeunes et d'adultes de comprendre la science qui a permis leur mise au point et d'apprendre comment la recherche fondamentale s'avère décisive pour le développement des technologies modernes.
La science fondamentale sera reliée à la vie quotidienne, en montrant par exemple comment le comportement des électrons dans le silicium a été à l'origine du développement du transistor et donc des ordinateurs. Le public apprendra aussi comment de nouveaux traitements sont développés en observant le génome de la malaria porté par les moustiques ou comment les tumeurs peuvent être diagnostiquées et traitées par des faisceaux de particules. On sera étonné de découvrir comment la mode et le design sont littéralement conquis par un tissu révolutionnaire, le Luminex, qui est constitué des mêmes fibres optiques que celles utilisées pour les réseaux informatiques de pointe. Ou encore comment des produits d'usage quotidien, tels que les cosmétiques, sont développés en utilisant des outils scientifiques de pointe comme le rayonnement synchrotron.

Parallèlement, le public connecté sur l'Internet assistera à des jeux en direct au cours desquels s'affronteront deux équipes de jeunes Européens de 15 à 19 ans, dans le studio mais aussi via le Web, avec des prix top-tech à gagner.
En même temps, des téléconférences seront établies avec des scientifiques dans des laboratoires du monde entier et des spectateurs rassemblés à l'Exploradome de Paris et à la Città della Scienza à Naples.

Sci-tech… je ne peux pas m'en passer! montrera aux prochaines générations d'utilisateurs de la technologie comment la recherche fondamentale est importante pour la vie de tous les jours, et mettra l'accent sur les opportunités fascinantes dans le monde de la recherche et du développement.

SUIVEZ NOS WEB-EMISSIONS EN DIRECT et participez aux jeux en ligne
Jeudi 7 Novembre à 10h00 en ITALIEN
Jeudi 7 Novembre à 15h00 en FRANÇAIS
Vendredi 8 Novembre à 15h00 en ANGLAIS
sur le site web

Pour plus d'informations sur les web-émissions et le projet "Sci-Tech… je ne peux pas m'en passer!"
contactez: paola.catapano@cern.ch tel. +41 22 767 54 56

Note(s)

1. Les sept instituts sont:
CERN, the European Organization for Nuclear Research www.cern.ch
ESA, the European Space Agency www.esa.int
ESO, the European Southern Observatory www.eso.org
EMBL, the European Molecular Biology Laboratory www.embl.org
EFDA, the European Fusion Development Agreement www.jet.efda.org
ESRF, the European Synchrotron Radiation Facility www.esrf.fr
ILL, the Institut Laue-Langevin www.ill.fr

Avec l'aide de la Semaine de la science

2. Le CERN, Laboratoire européen de physique des particules, siège à Genève. Actuellement, il se compose des Etats membres suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-uni, Suède et Suisse. Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here