IBM rejoint le programme CERN laboratoire ouvert pour les applications du DataGrid

IBM va s'associer au CERN pour construire une gigantesque Grille de calcul qui aidera les scientifiques à comprendre les origines de l'Univers

Le CERN1 et IBM ont annoncé ce jour qu'IBM rejoint le programme "CERN laboratoire ouvert pour les applications du DataGrid" en vue de collaborer à la création d'un gigantesque système de gestion des données reposant sur une grille de calcul.

La technologie révolutionnaire d'IBM pour la virtualisation du stockage et la gestion de fichiers jouera un rôle décisif dans cette collaboration dont l'objectif est de créer un système de fichiers de données beaucoup plus important que ce qui existe à présent, pour aider les scientifiques du CERN à comprendre certaines des questions les plus fondamentales sur la nature de la matière et l'Univers.

Conçue par IBM Research, cette nouvelle technologie connue sous le nom de Storage Tank®2, doit permettre une gestion évolutive, haute performance et à haute disponibilité de gigantesques quantités de données en utilisant un espace de nommage de fichiers unique, indépendamment du système d'exploitation qui abrite les données ou de l'emplacement géographique de celles-ci. IBM et le CERN travailleront ensemble pour accroître les capacités de Storage Tank afin qu'il puisse gérer l'avalanche sans précédent de données (plusieurs milliards de gigaoctets par an) que devrait produire le Grand collisionneur de hadrons du CERN (LHC), lorsqu'il entrera en service en 2007, et permettre d'accéder à ces données n'importe où dans le monde. Le LHC est l'accélérateur de particules de la prochaine génération. Il recréera, à une échelle très réduite, les conditions qui prévalaient juste après le big-bang, permettant ainsi aux chercheurs de répondre aux questions en suspens sur la composition de l'Univers et les lois qui régissent son comportement.

Cette même communauté qui a inventé au CERN le World Wide Web en 1990 développe à présent une nouvelle application pour Internet – la Grille de calcul – qui repoussera les limites de la technologie pour répondre aux besoins en matière de traitement de données pour le LHC. Le "CERN laboratoire ouvert" est une collaboration entre le CERN et des partenaires industriels de premier plan, qui vise à créer et mettre en œuvre des technologies de grilles de calcul intensif qui aideront les scientifiques du LHC. Ces mêmes questions auxquelles le CERN est confronté devenant de plus en plus importantes pour l'industrie informatique, la collaboration CERN laboratoire ouvert et ses partenaires novateurs, qui comprennent Enterasys Networks, HP et Intel, ont hâte d'explorer de nouvelles solutions en matière de gestion des données et d'informatique qui vont bien au-delà de l'informatique actuelle basée sur Internet.

D'ici 2005, la collaboration "CERN Laboratoire ouvert" avec IBM devrait être en mesure de traiter jusqu'à un pétaoctet (un million de gigaoctets) de données, ce qui équivaut à l'information stockée dans 20 millions de meubles-classeurs à quatre tiroirs pleins de documents, ou à 500 millions de disquettes, ou encore à 1,5 million de CD-ROM.

"Le CERN a une longue tradition de collaboration avec IBM, et nous sommes enchantés qu'IBM rejoigne le programme CERN Laboratoire ouvert pour des applications de DataGrid a déclaré Wolfgang von Rüden, chef de la Division Technologie de l'information et chef du programme CERN Laboratoire ouvert. "Avec IBM, notre objectif sera de mettre sur pied une solution de stockage à l'échelle du pétaoctet et de l'intégrer à la grille de calcul que le CERN construit actuellement pour relever les défis que représentent les gigantesques volumes de données du projet LHC."

"Les scientifiques du CERN et leurs collègues souhaitent pouvoir disposer de leurs données où qu'elles se trouvent, sur les lieux mêmes ou à distance, et quel que soit le système d'exploitation où elles résident" a déclaré Jai Menon, "IBM Fellow" et co-directeur du programme de l'Institut des systèmes de stockage d'IBM, un programme commun à IBM Research et à la division Produits du groupe. "Cela constitue pour nous un environnement parfait pour améliorer Storage Tank de manière à répondre aux exigences des systèmes de grilles de calcul de grande envergure."

Dans le cadre de cet accord, plusieurs grands spécialistes de la gestion du stockage du Centre de Recherche d'Almaden d'IBM (San Jose, Californie) et du Laboratoire de recherches d'Haïfa (Haïfa, Israël) travailleront avec l'équipe du CERN Laboratoire ouvert. En outre, dans le cadre de son programme Shared University Research (SUR), IBM fournira au CERN les vingt premiers téraoctets de stockage sur disques à hautes performances du système, une grappe de six systèmes eServer xSeries tournant sous Linux, ainsi qu'un appui technologique et des services sur site par IBM Suisse. L'apport du programme sur est chiffré à 1,5 million de dollars pour la première année.

Storage Tank utilise un système de gestion du stockage à base de règles pour contribuer à abaisser le coût total de propriété du système. Le recours à une mise en grappes et à des protocoles spécialisés qui détectent les défauts du réseau assure une fiabilité et une disponibilité très élevées.

Dans cette initiative, IBM applique une stratégie de collaboration commencée en 2001 avec le projet européen Data Grid parrainé par l'Union européenne et dont le CERN assure la direction.

Au sujet du CERN
L'acronyme CERN désigne l'Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, le plus grand centre mondial de recherche en physique des particules, situé en Suisse, près de Genève. Le CERN est à l'origine de développements technologiques qui ont fait bénéficier le monde d'avancées dans des domaines aussi divers que l'imagerie médicale ou le World Wide Web. Fondé en 1954, le Laboratoire a été l'un des premiers projets communs de l'Europe et il est devenu un magnifique exemple de collaboration internationale. D'autres pays sont venus s'ajouter aux douze signataires initiaux de la Convention du CERN, et l'Organisation compte actuellement vingt Etats membres. Pour plus d'informations sur le CERN, on pourra consulter le site : http://www.cern.ch/.

Au sujet d'IBM
IBM est la plus grande société de technologie de l'information du monde, et elle joue depuis 80 ans un rôle de leader dans la mission d'aider les entreprises à innover. Sur la base des ressources offertes par tout le groupe IBM et par de grands partenaires commerciaux, IBM offre une gamme étendue de services, de solutions et de technologies pour permettre à ses clients, quelle que soit leur importance, de tirer pleinement partie de la nouvelle ère du commerce en ligne. Le programme Shared University Research (SUR) d'IBM est destiné à fournir des équipements informatiques et des collaborations scientifiques à des institutions du monde entier pour des projets de recherche avancée dans des domaines présentant un intérêt et des avantages mutuels, comme l'informatique des grilles de calcul, l'informatique autonome, les sciences de la vie et l'informatique complexe. Le programme SUR met également en relation des chercheurs universitaires de haut niveau avec des chercheurs d'IBM et d'autres collaborateurs d'IBM spécialisés dans le développement des produits et la fourniture de solutions informatiques. IBM accorde une cinquantaine de subventions SUR par an dans le monde.

Pour plus d'informations sur IBM, visitez le site http://www.ibm.com.

Contacts au CERN

François Grey
CERN openlab for DataGrid applications 
Tel: +41-22-767-1483
Email: Francois.Grey@cern.ch

François Fluckiger
CERN openlab for DataGrid applications 
Tel: +41-22-767-4989
Email: Francois.Fluckiger@cern.ch

Note(s)

1. Le CERN, Laboratoire Européen pour la Physique des Particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. L'Inde, Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

2. Storage Tank is a registered trademark of the IBM Corp.

You are here