Le CERN à Telecom World 2003 : Innover pour demain

CERN1, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, s'associe avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Université de Genève pour faire une démonstration des technologies du futur sur le stand du Lake Geneva Region au Telecom World 2003.

Du Web à la Grille

Le World Wide Web a été inventé au CERN pour aider les scientifiques éparpillés autour du monde à communiquer. Maintenant le CERN est à l'avant-garde d'une nouvelle technologie, la Grille de calcul. A l'instar du Web, qui a utilisé l'Internet pour révolutionner le partage de l'information, la Grille se servira du réseau pour mettre en commun d'importantes ressources de calcul. L'objectif est de disposer d'une puissance de calcul suffisante pour l'analyse de données et la résolution de problèmes pour une large palette d'applications scientifiques, de l'observation de la terre à la bio-médecine. Un portail "Grid Café" présentera ce nouveau concept d'informatique globale.

Les technologies des télécommunications à leurs limites

Depuis deux décennies, le CERN a poussé à leurs limites les frontières des technologies des télécommunications afin d'exploiter ses machines et de transmettre les données. Le Laboratoire est connu au salon Telecom pour montrer des techniques innovantes cinq ans avant leur utilisation dans des applications plus larges. Et encore une fois, au salon ITU Telecom 2003, le CERN aura pour objectif de présenter des développements importants pour l'avenir. Le CERN va ainsi faire la lumière sur des avancées dans le domaine des réseaux avec des fibres optiques et au travers de diverses démonstration :

  • Un nouveau record de transmission de données terrestre sur longue distance, bien au delà des 2,5 gigabits par seconde.
  • Une vidéoconférence sur IP haute vitesse et haute qualité
  • Une transmission en direct entre ITU Telecom 2003 et la conférence Internet 2 à Indianapolis
  • Et d'autres démonstrations à haute vitesse avec notamment de nouveaux protocoles de communication

Les activités sur le stand

  • Débit record : le "Land Speed Record"
    Le CERN et l'Institut de technologie de Californie (Caltech) vont réaliser un transfert de données à un débit de plusieurs Gbit/s entre Palexpo et Chicago, et si possible jusqu'à Los Angeles. L'objectif principal est d'établir de nouveaux records de transfert de données terrestre – en doublant le record actuel de 2,38 Gb/s – et aussi de démontrer les capacités d'autres protocoles de transfert de données tels que « FAST », « Grid DT », « Scalable TCP » et « High Speed TCP ».
  • Participation en duplex avec la conférenceInternet2 à Indianapolis
    Mercredi 15 octobre (14h00 -16h00): participation en direct à la session Performance de l'ingénierie. Jeudi 16 octobre (13h00 – 14h30): table ronde réunissant Doug van Houweling, Président de Internet2/UCAID aux Etats-Unis, et les participants présents à Palexpo. Cérémonie de remise des prix Internet2 du record de transfert de données (17h30)
  • Réseaux optiques avancés
    Une démonstration utilisant la liaison entre Northwestern University (près de Chicago) et le CERN servira de vitrine au protocole SABUL/VDT en tant que protocole alternatif au protocole TCP traditionnel.
  • VRVS -Ce système pour visioconférences est utilisé dans toutes les démonstrations ci-dessus.
    Le VRVS (Virtual Room Videoconferencing System) est un système de haute qualité empruntant les réseaux IP. Il offre souplesse et disponibilité grâce à sa fonction "salle virtuelle" permettant la réservation immédiate de créneaux horaires pour des vidéoconférences. Des démonstrations spécifiques VRVS seront également organisées avec la participation de plusieurs sites dans le monde entier.
  • MONALISA
    Un système mondial de surveillance en temps réel, dynamique et évolutif, mis au point par Caltech, servira à visualiser les transferts de données transatlantiques à haut débit.
  • Démonstration de la Grille pour l'analyse de données de physiques
    Démonstration de la Grille entre le CERN, Caltech, KEK (Japon), Sinica (Taïwan), NUST (Pakistan), UERJ (Rio de Janeiro) et l'UPB (Bucarest).
  • Plate-forme expérimentale de communications transatlantiques à 10 Gigabits/s.
    Dans le cadre du Projet Européen DataTAG, la plate-forme expérimentale transatlantique à 10 Gb/s sera physiquement prolongé jusqu'à Palexpo. Grâce à divers parrainages, cette plate-forme ainsi étendue devrait constituer le réseau distribué Ethernet à 10 Gb/s le plus étendu jamais mis en œuvre.
  • 10 gigabits par seconde vers le Canada par Ethernet
    Tentative de démonstration d'une liaison Ethernet à 10 Gigabits entre le CERN et le Canada empruntant une autre liaison à 10 Gb/s par Amsterdam et Chicago. Ces démonstrations devraient constituer un bon complément des essais entre le CERN, Caltech et Northwestern University.

PLUS SUR "LA GRILLE" OU "THE GRID" !!

Note(s)

1. Le CERN, le Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Il compte actuellement vingt Etats membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. L 'Inde, Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l 'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here