L'heure des changements au Conseil du CERN

Le Conseil du CERN1, au sein duquel les représentants des vingt Etats membres de l'Organisation décident des programmes scientifiques et des ressources financières, a tenu ce jour sa 126e session sous la présidence du professeur Maurice Bourquin. Parmi les points à l'ordre du jour figuraient un tableau des activités de l'année par le Directeur général sortant Luciano Maiani, la mise en place d'une nouvelle structure pour le CERN et le "Globe de l'innovation".

Rapport sur le projet LHC

Le professeur Maiani a commencé sa dernière présentation au Conseil par un tour d'horizon complet du projet LHC. Les expériences, ATLAS, CMS, ALICE et LHCb, suivent toutes le programme prévu pour leur permettre d'être prêtes pour la mise en service du LHC en 2007. Des défis subsistent, ce qui est inévitable pour le projet scientifique le plus ambitieux jamais réalisé sur Terre, mais les collaborations d'expérimentateurs deviennent habiles à les relever. "Les anciens sujets d'inquiétude ont été surmontés, et de nouveaux apparaissent" a conclu Maiani, "mais il n'y a pas d'incident majeur à l'horizon".

Passant à l'informatique pour le LHC, le professeur Maiani a félicité l'équipe internationale qui a lancé avec succès la phase 1 du projet de Grille de calcul pour le LHC (LCG-1) en septembre. Lorsque le LHC démarrera, a rappelé le professeur Maiani aux délégués, le LCG devra traiter chaque année un volume de données équivalent à une pile de cédéroms haute de 20 km. C'est en 2003 que l'Initiative pour la réalisation de grilles de calcul pour la science en ligne en Europe (projet EGEE), financée par l'Union européenne, a été lancée. L'équipe du LCG offrira le premier exemple concret d'une grille opérationnelle pour le science en ligne, ainsi qu'un banc d'essai pour EGEE.

Quant à la machine LHC, elle a franchi plusieurs étapes importantes en 2003. Le premier octant d'aimants dipolaires a été achevé, le premier aimant de la ligne de transfert a été installé le 17 décembre et le premier aimant du LHC lui-même devrait être installé en 2004. "Ce fut une bonne année pour le projet LHC" a résumé le professeur Maiani. Dans l'ensemble, le coût du projet est stable et son calendrier inchangé, un premier faisceau est prévu en avril 2007 et les premières collisions suivront en juin.

Examen des activités de l'année

Passant en revue le reste des activités de l'année, le professeur Maiani a rappelé au Conseil que le projet LHC représente maintenant plus de 80% du budget du Laboratoire. Il a cependant décrit un programme complet d'expériences avec des cibles fixes, dont l'élément majeur a été l'observation par l'expérience NA49 d'une nouvelle particule exotique probablement composée de quatre quarks et d'un antiquark (les constituants normaux du noyau, les protons et les neutrons, sont constitués de trois quarks uniquement, el les scientifiques on pendant longtemps considéré que des états exotiques avec un plus grand nombre de quarks ne pouvaient pas exister). Les activités de R&D sur les accélérateurs, quoique limitées, ont connu aussi quelques résultats remarquables en 2003. Ainsi, l'étude sur le collisionneur linéaire compact du CERN (CLIC) nécessite une machine extrêmement stable. Or au cours d'essais en 2003 on a obtenu une stabilité d'à peine 0,5 nanomètre, ce qui fait qu'il s'agit de l'un des emplacements les plus stables au monde.

La nouvelle structure du CERN

Le Conseil a approuvé formellement la nouvelle structure du CERN présentée par le nouveau Directeur général Robert Aymar. Cette structure sera effective à compter du 1er janvier 2004 pour une période de 5 ans. Le Directoire de l'Organisation sera composé de M. Aymar (FR), Directeur général, de M. Jos Engelen (NL), Directeur scientifique, et de M. André Naudi (CH/GB), Directeur financier.

La carrière de M. Aymar s'est concentrée jusqu'à présent sur la recherche fondamentale en physique du plasma et ses applications à la fusion thermonucléaire contrôlée. En 1977, il a été nommé Directeur du programme Tore Supra de recherche sur la fusion, qu'il a dirigé depuis sa conception en 1977 jusqu'à son exploitation en 1988. En 1990, il a été nommé Directeur de la Recherche fondamentale au Commissariat français à l'Energie atomique (CEA). En juillet 1994, il a été nommé Directeur du projet de Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER) et chef de l'équipe internationale d'ITER en juillet 2001. Il connaît bien les défis que doit relever le projet LHC pour avoir assuré la présidence du comité scientifique international qui avait évalué le projet et recommandé son approbation en 1996. Il a présidé également un Comité d'examen externe créé par le Conseil en décembre 2001 pour examiner le programme du CERN. M. Engelen était précédemment Directeur de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des hautes énergies des Pays-Bas (NIKHEF) et M. Naudi est l'actuel Directeur financier du CERN.

"La nouvelle structure est bien adaptée aux objectifs actuels du CERN" a déclaré M. Aymar. "Elle assure une continuité et s'appuie sur les atouts existants." Les quinze divisions actuelles du CERN seront regroupées en un plus petit nombre de départements, et des fonctions comme la sécurité, le transfert de technologie et l'information du public seront transférées au Bureau du Directeur général.

Le Globe de l'innovation du CERN

A la suite de la délivrance du permis de construire relatif au futur Globe de l'innovation du CERN par les autorités genevoises le 12 décembre, le Conseil a accepté la négociation de contrats pour des services d'architecture avec l'architecte initial du bâtiment, Groupe H (CH), pour des services techniques avec l'entreprise initiale, Charpente Concept (CH) et pour les travaux de réassemblage avec la Coopérative de l'Industrie du Bois (CH). Le Globe de l'innovation, qui était initialement un pavillon de l'Exposition nationale suisse de 2002, jouera un rôle de premier plan dans les cérémonies du cinquantième anniversaire du CERN l'année prochaine. A partir de 2005, il abritera un nouveau centre d'exposition et de communication du CERN.

EIROforum et l'Union européenne

Le CERN bénéficie depuis longtemps d'une fructueuse collaboration avec l'Union européenne. Dès l'année 1985, le statut d'Observateur au Conseil du CERN a été accordé à la Commission européenne et un accord visant à "promouvoir la coopération entre la Commission des Communautés européennes et le CERN en matière de recherche et de développement technologique" a été signé en 1994. Cette collaboration a fait cette année un nouveau pas en avant lorsque les sept membres d'EIROforum2 ont signé avec la Commission européenne une Déclaration d'intention confirmant leur engagement à développer un Espace européen de la recherche. "Les membres d'EIROforum oeuvrent ensemble à la réalisation des objectifs ambitieux de l'UE définis à Lisbonne" a déclaré le professeur Maiani "et nous engageons toutes nos forces pour faire de l'Europe une société du savoir, dotée d'une économie puissante et durable."

En faisant leurs adieux au professeur Maiani à la fin de son mandat, de nombreuses délégations des Etats membres et observateurs l'ont félicité d'avoir guidé le CERN dans une période difficile. Le Directeur général, a déclaré l'une d'elles, a fait preuve d'un calme remarquable dans la tempête, et le personnel du Laboratoire a démontré toute la force et la cohésion de l'Organisation.

Nominations de personnel supérieur

Steve Myers (GB) a été nommé chef du Département Accélérateurs et faisceaux pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Philippe Lebrun (FR) a été nommé chef du Département Technologie des accélérateurs pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Paolo Ciriani (IT) a été nommé chef du Département Support technique pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Wolfgang von Rüden (DE) a été nommé chef du Département Technologie de l'information pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Wolf-Dieter Schlatter (DE) a été nommé chef du Département de physique pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Patrick Geereart (BE) a été nommé chef du Département des finances pour une période de deux ans du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2005.
Werner Zapf (DE) a été reconduit dans ses fonctions en qualité de chef par intérim du Département des ressources humaines à compter du 1er janvier 2004.

Maximilian Metzger (DE) a été nommé Secrétaire général auprès du Directeur général pour une période de trois ans à compter du 1er mars 2004. Hans Hoffmann (DE) assurera l'intérim de ces fonctions à compter du 1er janvier 2004.

Elections

Enzo Iarocci (IT) a été élu Président du Conseil pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004. Le professeur Iarocci est l'auteur de nombreuses publications sur la physique et l'astrophysique expérimentale des particules, et il est connu surtout pour avoir mis au point à la fin des années 70 un nouveau type de détecteur de particules, le tube à plasma. Après avoir participé à l'expérience NUSEX sur la désintégration du proton dans le tunnel du Mont Blanc au début des années 80, Iarocci a été le porte-parole conjoint de l'expérience italo-américaine MACRO aux Llaboratoires italiens du Gran Sasso. Directeur des Laboratoires de Frascati, près de Rome, de 1990 à 1996, Iarocci a joué un rôle important dans la construction de DAPHNE, un anneau de stockage électron-positon de très haute intensité conçu pour l'étude de la symétrie entre la matière et l'antimatière. Il succède au professeur Maurice Bourquin (CH).

Eivind Osnes (NO) a été élu Vice-Président du Conseil pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004.

Janet Seed (GB) a été élue Présidente du Comité des finances pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004.
Martin Steinacher (CH) a été élu Vice-Président du Comité des finances pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004.

Joël Feltesse (FR) a été réélu Président du Comité des directives scientifiques pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004.
Alain Blondel (FR), Peter Dornan (GB), Rolf-Dieter Heuer (DE) et Agnieszka Zalewska (PO) ont été élus membres du Comité des directives scientifiques pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2004.
Paolo Strolin (IT) a été réélu membre du Comité des directives scientifiques pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2004.

Fernando Bello (PT) a été élu Président du Forum tripartite sur les conditions d'emploi (TREF) pour une période d'un an à compter du 1er janvier 2004.

Jeffrey Down (GB) a été élu membre du Comité d'Audit pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2004.

Note(s)

1. Le CERN, le Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Il compte actuellement vingt Etats membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. L 'Inde, Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l 'UNESCO ont le statut d'observateur.

2. Fondé en 2000, EIROforum réunit sept organisations scientifiques intergouvernementales de premier plan : le CERN, l'EFDA, l'EMBL, l'ESA, l'ESRF et l'ILL. Les Directeurs généraux de ces organisations se rencontrent officiellement deux fois par an, et des groupes de travail constitués dans des domaines comme la sensibilisation du public organisent des activités communes.

You are here