EnviroInfo2004 : une conférence internationale dédiée au p@rtage

P@rtage. Le partage sera au coeur de la conférence EnviroInfo 2004*, qui se déroulera au CERN**, à Genève, les 21, 22 et 23 octobre 2004. - Partage de technologies, partage de données et de savoir-faire, partage d'expériences.

Pour sa 18e édition, la Conférence internationale sur l'informatique pour la protection de l'environnement est dédiée au partage, conformément aux principes du développement durable entre le Nord et le Sud, entre scientifiques et administrations publiques, entre citoyens et administrations publiques, par la voie de projets d'administration électronique, entre scientifiques et spécialistes des technologies de l'information, par la voie du transfert de savoir-faire, entre les administrations publiques elles-mêmes, et à travers la coordination de leurs systèmes d'informations. Cette manifestation sera précédée par la conférence annuelle du Réseau européen d'information et d'observation pour l'environnement , qui aura lieu à Archamps (Haute-Savoie, France) les 20 et 21 octobre 2004.

Les sujets qui seront examinés pendant les trois jours de conférence illustrent la volonté d'encourager le partage : il sera notamment question des incidences de la société de l'information sur l'environnement, de l'environnement et de la santé, du partage de données pour la gestion des risques régionaux et du partage des technologies et des connaissances relatives à l'environnement. Témoin également de cette volonté, la participation de plusieurs représentants de pays émergents. L'Observatoire du Sahara et du Sahel sera représenté par son Secrétaire exécutif. Des experts en provenance de la Mongolie, du Mozambique, de la Géorgie et de l'Inde ont également confirmé leur présence.

Le partage est illustré par la structure même de la conférence : EnviroInfo 2004 est organisé avec l'appui de partenaires des secteurs privé et public, parmi lesquels plusieurs agences des Nations Unies, l'Agence européenne pour l'environnement, la Région Rhône-Alpes (France), le Réseau universitaire international de Genève et bien sûr le CERN, qui a le plaisir d'accueillir la conférence à l'occasion de son 50e anniversaire. Les parraineurs privés sont pour l'essentiel des entreprises informatiques (ESRI, Sun Microsystems, Oracle, Cognos, Thales, Solog, Orbital).

Le partage est enfin illustré par les personnalités prenant part à la conférence, notamment Jacqueline McGlade, Directrice exécutive de l'Agence européenne pour l'environnement, Robert Aymar, Directeur général du CERN, et Robert Cramer, Président du Conseil d'Etat de Genève. Quelque 500 participants du monde entier discuteront de l'état actuel des réalisations en la matière. Ils représentent les milieux scientifiques et économiques, la société civile, les organisations internationales et les administrations publiques.

Détails et inscription : www.enviroinfo2004.org
Président de la conférence : Philippe Minier – enviroinfo@etat.ge.ch
Contact avec la presse : Claire Kaplun – kapluncl@freesurf.ch

Note(s)

* EnviroInfo 2004, 18e Conférence internationale sur l'informatique pour la protection de l'environnement, est dédiée au partage d'informations entre les scientifiques, les administrations publiques, les entreprises publiques et privées et les utilisateurs finals de l'informatique appliquée à l'environnement. Organisée à l'initiative de la Société allemande d'informatique (GI), elle se déroulera à Genève. Les précédentes éditions avaient été organisées, entre autres, en Allemagne, en Autriche et en France. L'édition 2005 aura lieu à Brno, en République tchèque.

**Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des Particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur. Le Conseil du CERN est l'organe au sein duquel les représentants des vingt Etats membres de l'Organisation décident des programmes scientifiques et des ressources financières.

You are here