35e Salon International des Inventions de Genève : hôte d’honneur, le CERN se présente au grand public

Genève, le 18 avril 2007. Le CERN1, le plus grand laboratoire de physique des particules au monde, sera l’hôte d’honneur du 35e Salon International des Inventions qui se tiendra du 18 au 22 avril à Genève. Plus réputé pour ses percées fondamentales dans la compréhension de l’Univers, le CERN est également un berceau d’innovations. De nouvelles technologies dans des domaines aussi variés que la médecine et l’informatique y ont vu le jour. Le World Wide Web, inventé au CERN en 1990, est la technologie la plus connue issue du CERN. Mais il en existe bien d’autres, et l’organisation propose une exposition qui permettra au grand public d’en découvrir et expérimenter quelques unes.

Pour le salon des Inventions, le CERN s’est associé à dix sociétés qui ont développé des technologies ou utilisé des idées du laboratoire. Le stand du CERN exposera les activités du laboratoire et son projet phare, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), qui doit démarrer à la fin de l’année 2007. Des technologies du LHC seront montrées sur le stand. Les stands des sociétés qui leur ont trouvé des applications au-delà de la recherche fondamentale présenteront leurs modèles. Les visiteurs pourront ainsi parcourir le chemin de la recherche fondamentale vers les applications pratiques.

Un exemple est « Medipix », une technologie de détection de particules qui a trouvé des applications en imagerie médicale. Les visiteurs du salon auront la possibilité de voir fonctionner un détecteur « Medipix » sur le stand du CERN, et de l’utiliser pour visionner les particules émises par les objets du quotidien.

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) sera l'instrument scientifique le plus grand et le plus complexe au monde quand il sera mis en service fin 2007. Les expériences du LHC permettront aux physiciens d'achever un voyage commencé avec Newton lorsqu'il décrivit la gravité. La gravité agit sur la masse, mais la science est depuis incapable d'expliquer pourquoi les particules fondamentales ont la masse qu'elles ont. Les expériences du LHC devraient nous fournir la réponse. Elles enquêteront également sur la mystérieuse masse manquante et l'énergie sombre de l'Univers – la matière visible semble compter pour seulement 5% de la masse totale existante. Elles chercheront la raison pour laquelle la nature préfère la matière à l'antimatière, et essayeront de comprendre quel était l'état de la matière au tout début de l'Univers.

« La mission principale du CERN est la science fondamentale, la compréhension de notre Univers, explique Robert Aymar, directeur général du CERN. Mais notre Laboratoire joue également un rôle important dans le développement de nouvelles technologies, dans la formation de scientifiques qui innoveront demain et dans la promotion de la collaboration internationale. »

Voici la liste des technologies et des sociétés liées au stand du CERN au Salon :

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le premier centre mondial de recherche en physique des particules. Il a son siège à Genève et a actuellement pour Etats membres l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République slovaque, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'Inde, Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here