Le Conseil du CERN nomme le prochain Directeur général de l’Organisation

De gauche à droite : Robert Aymar, actuel Directeur général du CERN, Tortsen Åkesson, Président du Conseil du CERN et Rolf-Dieter Heuer, prochain Directeur général du CERN (Image: CERN)

Genève, le 14 décembre 2007. Le Conseil du CERN1 a nommé aujourd’hui le professeur Rolf-Dieter Heuer à la succession de M. Robert Aymar en qualité de directeur général du CERN. Le professeur Heuer prendra ses fonctions le 1er janvier 2009 pour un mandat de cinq ans, qui coïncidera avec les premières années d’exploitation et les premiers résultats scientifiques du nouveau fleuron du Laboratoire, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), une installation de recherche qui devrait entrer en exploitation à l’été 2008.

Actuellement directeur de recherche en physique des particules et en astrophysique des particules au laboratoire allemand DESY à Hambourg (une fonction qu’il occupe depuis 2004), le professeur Heuer est loin d’être étranger au CERN : de 1984 à 1998, il y a travaillé en tant que membre du personnel pour la Collaboration OPAL à l’installation de recherche LEP, le Grand collisionneur électron-positon. De 1994 à 1998, il a été porte-parole de cette Collaboration.

« C’est une époque vraiment passionnante pour la physique des particules, a souligné le professeur Heuer. Devenir directeur général du CERN pour les premières années d’exploitation du LHC est un grand honneur, doublé d’un grand défi, et c’est probablement le poste le plus stimulant dans la recherche en physique aujourd’hui. Je me réjouis à la perspective de m’engager dans cette grande aventure avec tout le personnel du CERN et avec tous ses chercheurs, venus du monde entier. »>

Le professeur Heuer, qui a obtenu son doctorat à l’Université de Heidelberg en 1977, a consacré une partie importante de sa carrière à la construction et à l'exploitation de vastes systèmes de détecteurs de particules afin d’étudier les collisions électron-positon. Lorsqu’il a quitté le CERN en 1998, il est devenu titulaire d’une chaire à l’Université de Hambourg, où il a créé un groupe chargé des travaux préparatoires pour les expériences susceptibles d’être menées avec un éventuel collisionneur électron-positon à venir. En 2004, lors de sa prise de fonctions à DESY, le professeur Heuer s’est vu confier la responsabilité des recherches menées à l’accélérateur HERA, de la participation de DESY au projet LHC et des activités de R&D en vue d’un futur collisionneur électron-positon.

« Rolf Heuer a travaillé sans relâche pour DESY, le principal laboratoire de physique des particules allemand, tout en renforçant les liens entre DESY, le monde universitaire allemand et le CERN, explique le professeur Torsten Åkesson, président du Conseil du CERN. Cet esprit de collaboration sera précieux pour le CERN, aussi bien pour l’exploitation du LHC que pour l’élaboration d’options stratégiques pour le programme scientifique à long terme, et pour le développement de la collaboration avec les laboratoires et instituts nationaux européens. »

AttachmentSize
Rolf Heuer's CV.pdf59.03 KB

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Commission européenne, les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, Israël, le Japon, la Turquie et l’UNESCO ont le statut d’observateur

You are here