Un partenariat scientifique plus étroit entre le CERN et la Commission européenne

Genève, le 17 juillet 2009. Le CERN1 et la Commission européenne vont signer ce jour un mémorandum d’accord visant à améliorer le partenariat de longue date entre les deux organisations. Il établira un cadre structuré pour la coopération sur un large éventail de questions d’intérêt commun, et s’attachera tout particulièrement à renforcer et à poursuivre le développement de l’Espace européen de la recherche, ainsi qu’à faciliter la mise en œuvre de la stratégie européenne pour la physique des particules, telle que définie par le Conseil du CERN.

Le professeur Torsten Åkesson, président du Conseil du CERN, a salué en ces termes la signature du mémorandum : « Les Etats membres du CERN ont confié à l'Organisation la responsabilité de faire fonctionner les laboratoires de recherche sur les particules des hautes énergies et d’organiser la coopération internationale dans ce domaine. Pour ce faire, le CERN exploite son laboratoire, le plus éminent du monde, et le Conseil du CERN veille pour sa part à la cohérence de la stratégie européenne pour la physique des particules. L’UE encourage la coopération entre les États membres en matière de recherche dans le but de créer l'Espace européen de la recherche. Nous reconnaissons mutuellement nos rôles et nous réjouissons de travailler ensemble dans l'intérêt de la recherche européenne. »

Pour Janez Potočnik, commissaire européen chargé de la science et de la recherche : « Depuis sa création il y a 55 ans, le CERN n’a cessé d’être un brillant exemple de collaboration internationale au service de l’excellence en physique des particules. Il contribue au développement de l’Espace européen de la recherche, ce ‘marché unique de la recherche et de la connaissance’ que nous nous efforçons de construire. À l’heure où l’UE a besoin d’intensifier les investissements et la coopération en matière de recherche, impliquer étroitement dans cette construction des organisations de la compétence du CERN sera un atout majeur. »

Le mémorandum prévoit que la Commission européenne et le CERN :

  • coopéreront afin de renforcer et de poursuivre le développement de l’Espace européen de la recherche dans toutes ses dimensions importantes, et afin de suivre et de mettre en œuvre de la stratégie européenne pour la physique des particules, telle que définie par le Conseil du CERN ;
     
  • se consulteront et échangeront des informations sur des questions d’intérêt commun.

La coopération entre les deux intéressés se fera sur des domaines d’intérêt commun, en tenant dûment compte de leurs compétences, ainsi que de leurs cadres institutionnels et opérationnels respectifs.

Les deux intéressés conviennent qu'il existe un très grand potentiel de coopération dans des domaines très divers : programmation des recherches, formation et mobilité des chercheurs, sciences de l’éducation, publication en libre accès, transfert de technologie, innovation, construction de la prochaine génération d’infrastructures (dont les infrastructures électroniques) et coopération scientifique mondiale.

Pour le professeur Rolf-Dieter Heuer, directeur général du CERN : « Les liens entre le CERN et l’UE se sont renforcés lorsque que l’Europe s’est fixé comme objectif la création de l’Espace européen de la recherche. Cela a permis au CERN de bénéficier du soutien de l’Europe pour des projets aussi divers que la Grille de calcul et la R&D sur les futurs accélérateurs, et d’accueillir un grand nombre de boursiers Marie Curie, qui ont pu donner un véritable élan à leur carrière grâce aux fonds européens. Ce mémorandum permet au CERN et à l’UE de faire avancer cette collaboration dans l'intérêt de la science en Europe et, à terme, dans notre intérêt à tous. »

Texte du mémorandum d'accord publié au Journal officiel :
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/[... - 710kB PDF]

Resources

Notes pour les rédactions :

La stratégie européenne pour la physique des particules a été adoptée par le Conseil du CERN le 14 juillet 2006. La session du Conseil sur la stratégie européenne représente la structure organisationnelle pour mettre en œuvre et mettre à jour la stratégie, comme le définit la Déclaration d’orientation stratégique approuvée par le Conseil. (http://council.cern.ch « Sessions du Conseil sur la Stratégie européenne » ).

Contact

Bureau de presse du CERN
+41 22 767 2141
+41 22 767 6333
press.office@cern.ch

Catherine Ray: +32 2 296 99 21
gsm: +32 498 96 99 21
catherine.ray@ec.europa.eu

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, Israël, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here