Les écoles primaires voisines du CERN à la découverte du métier de physicien

Du 15 mars au 30 avril, plus de 400 élèves des écoles primaires voisines du CERN1 vont découvrir le travail des scientifiques du Laboratoire dans le cadre du projet « Dessine-moi un physicien ». Vingt classes du Pays de Gex en France et des communes de Meyrin, Satigny et Vernier dans le Canton de Genève vont ainsi visiter le CERN. Au cours de leur visite, les élèves découvriront une facette des travaux menés au CERN et intervieweront un physicien et une physicienne.

Lancé par le CERN en collaboration avec l’Inspection de l’éducation nationale dans le Pays de Gex et le soutien du Département de l’instruction publique du Canton de Genève, « Dessine-moi un physicien » est un projet destiné à sensibiliser les enfants de 10 et 11 ans au métier de chercheur. Les enfants dessinent un ou une physicienne et écrivent une définition à la manière du dictionnaire en classe. Puis ils visitent un laboratoire du CERN et interviewent des physiciens « en chair et en os ». Après cette incursion dans l’univers de la recherche fondamentale, ils dessinent et définissent à nouveau le physicien ou la physicienne.

Le projet est mené en partenariat avec le PhysiScope, structure de l’Institut de physique de l’Université de Genève et du pôle Manep qui vise à faire découvrir la physique au moyen d’expériences interactives. Avant leur visite au CERN, toutes les classes genevoises ont en effet participé à une animation ludique du PhysiScope au cours de laquelle les élèves ont expérimenté les états de la matière. Côté français, l’Inspection de l’éducation nationale dans le Pays de Gex a organisé une matinée pédagogique avec les enseignants impliqués. Cette animation visait à les faire travailler sur la démarche expérimentale et les techniques d’interview.

« C’est un projet riche car il associe le français, le dessin et les sciences », explique Noémie Moggio, enseignante de l’école de Satigny-Village. « C’est une initiative importante car elle montre aux élèves qu’ils ont près de chez eux un lieu scientifique unique au monde, renchérit Yvon Basset, enseignant de l’école d’Ornex (France), Ils comprennent que la science n’est ni inaccessible, ni fermée, mais peut être proche et compréhensible. » La plupart des enfants franchissent en effet pour la première fois les portes du CERN. « Ce projet s’inscrit dans le nouvel effort du CERN pour mieux dialoguer avec ses voisins, explique Corinne Pralavorio, du groupe Communication du CERN. Nous voulons dédramatiser les travaux menés au CERN en faisant découvrir aux enfants la réalité de la recherche. »

Le projet se conclura en juin par une exposition des 160 meilleures paires de dessins (dessin du physicien ou de la physicienne avant et après la visite) dans le Globe de la science et de l’innovation du CERN.

Contact

Corinne Pralavorio : Corinne.Pralavorio@cern.ch

+41 22 767 99 71

Note(s)

Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, Israël, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here