Le Conseil du CERN dans l’attente des conférences d’été et prêt à accueillir de nouveaux membres

ATLAS Online Lumonisity Fill 1883 (top) and CMS Integrated luminosity on 20 June 2011

Genève, 24 juin 2011. Lors de sa 159e session, tenue cette semaine, le Conseil du CERN1 a félicité le CERN pour les excellentes performances du LHC et a accueilli avec joie la nouvelle que cinq pays avaient formellement confirmé leur demande d’adhésion à l’Organisation.

Au 17 juin, le LHC avait fourni aux expériences « un femtobarn inverse de données ». C’est là un résultat non négligeable si l’on songe qu’un femtobarn inverse était l’objectif fixé pour toute la période d'exploitation de 2011, et cinq à dix femtobarns inverses l’objectif pour les années 2011 et 2012 combinées. Dix femtobarns inverses suffisent pour explorer le potentiel de physique qu’offre le LHC exploité à 3,5 TeV par faisceau et pour confirmer (ou invalider) définitivement l’existence de la particule de Higgs.

Michel Spiro, le président du Conseil du CERN, a exprimé sa satisfaction : « il y a un an, je considérais que passer le cap du femtobarn inverse en 2011 était un objectif ambitieux.Aujourd’hui, une exploitation de douze heures avec un plein de particules permet à la machine de fournir la même quantité de données que pendant toute l'année 2010.Qu'une machine aussi complexe ait été portée à ce niveau de performances en si peu de temps est une réelle prouesse. »

Ces résultats sont d’une importance cruciale pour le programme de recherche du LHC. S’il y a peu de chances que les données recueillies à ce jour soient suffisantes pour nous livrer des signes sans équivoque d’une nouvelle physique importante pour les conférences qui se tiendront cet été, nous aurons néanmoins suffisamment d’éléments pour nous rapprocher sensiblement de l’observation de phénomènes tels que la supersymétrie et le mécanisme de Higgs.

« Il ne fait aucun doute que nous nous approchons de la nouvelle physique au LHC, explique le Directeur général du CERN, Rolf Heuer. Qu’il s’agisse de supersymétrie, du Higgs ou d’autre chose, notre compréhension de l’Univers est sur le point de changer. »

Autre événement notable, le Directeur général a informé le Conseil que les cinq pays qui avaient présenté une demande d’adhésion (Chypre, Israël, la Serbie, la Slovénie et la Turquie) ont tous confirmé formellement leur souhait de devenir membres, ouvrant ainsi la voie à ce que l’Organisation les accueille en tant que nouveaux États membres dans un proche avenir.

Conférences d’été:

Note(s)

Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. Les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, Israël, le Japon, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here