Le CERN va accueillir la Conférence sur la gestion du cycle de vie des produits

Genève, le 2 août 2011. Le CERN1 s’apprête à accueillir la Conférence internationale sur la gestion de cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management ou PLM) les 6 et 7 septembre 2011. La Conférence sera centrée sur la mise en œuvre et l'utilisation optimales de la gestion PLM. 

Seront abordées toutes les étapes du cycle de vie d’un produit : innovation, développement, fabrication, utilisation et appui, retrait ou élimination. L’ordre du jour provisoire de la conférence comprend des intervenants de petites et moyennes entreprises ainsi que d’organisations de plus grande envergure telles que Bobst, Bombardier Transportation, le CERN, la Commission européenne, CORUM, EADS, Givaudan, Jet Aviation, Merck Serono, Mettler Toledo, Salomon, Stadler Rail, SR Technics, Synthes, Transtec Gotthard et Varian Medical Systems.

La gestion PLM a pour objet la façon la plus efficace de gérer les produits d’une organisation tout au long de leur cycle de vie, c’est-à-dire depuis la toute première idée de création jusqu’au moment où le produit est retiré du circuit. La gestion PLM suppose une approche globale. Cette approche n'est pas limitée au produit, elle peut aussi concerner des données, des applications informatiques, des procédés, des personnes, des méthodes de travail et des équipements.

« Nous sommes très contents d'accueillir cette conférence, explique Thomas Pettersson, chef du Département des services généraux du CERN. C’est l’occasion de montrer que le CERN se trouve en pointe non seulement pour la physique fondamentale, mais aussi pour la gestion responsable du cycle de vie des produits».

Les interventions porteront sur des sujets très variés tels qu’architecture d’applications, gestion des processus métiers, gestion du changement, technologies propres, nettoyage des données, fin de vie des produits, ressources humaines, lignes directrices pour l'application, gestion de l'innovation, internet des objets, mécatronique, mesures de performance, développement et introduction de nouveaux produits, gestion de portefeuille, co-création, normes, stratégie, durabilité et vision d'avenir.

Pour arriver à la pointe de la recherche en physique au niveau mondial, le CERN a des activités d’ingénierie de haut niveau et doit procéder à un développement de produits extrêmement innovants.  Le CERN conçoit, construit et fait fonctionner des accélérateurs de particules dont la dimension  va de quelques mètres seulement à pas moins 27 km – la circonférence du LHC. Ces machines, ainsi que les zones d’expérimentation associées, contiennent des millions d'éléments de toute sorte, informatiques, électroniques, électriques, mécaniques et chimiques.

« C’est un défi redoutable que de développer des machines aussi innovantes aux performances aussi élevées, explique Thomas Pettersson. Maintenir une configuration cohérente de tout ce qui a été développé et installé est aussi un véritable défi ».

La plate-forme PLM intégrée du CERN est appelée EADS (CERN Engineering & Equipment Data Management System). Développée au cours des 15 dernières années, elle compte 6 400 utilisateurs actifs enregistrés situés tout autour du monde. Elle gère actuellement plus d’un million d’éléments et plus d’un million de documents et de plans.

Ces dernières années, la PLM est devenue un sujet central pour les entreprises qui développent, fabriquent et vendent des produits de toutes sortes. Au cours de la période 2010-2015, la plupart des entreprises devraient lancer un projet dans ce domaine. Dans cette perspective, les décideurs devront faire en sorte que soient fixés les bons objectifs et que soient développées les bonnes stratégies, et devront veiller à ce que les plans soient mis en œuvre rapidement et correctement. La Conférence internationale sur la gestion de cycle de vie des produits de Genève, qui se tiendra dans l’environnement de travail d’une organisation de renommée mondiale, et où l’on pourra entendre des intervenants venant de plus de 30 entreprises leaders, constitue une occasion exceptionnelle de s'informer sur l'actualité de la PLM, de mieux connaître les bonnes pratiques en la matière, et de s'ouvrir aux développements futurs de cette technique.

Pour en savoir plus :
http://indico.cern.ch/conferenceDisplay.py?confId=135228

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche du monde en physique des particules. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. Israël est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here