Communiqués de presse 2011

Le CERN annonce le lancement de Collide@CERN, son programme de résidence artistique

Genève, 2 septembre 2011. Des collisions d’un nouveau genre vont bientôt se produire au CERN1, le Laboratoire européen de physique des particules à Genève. Avec son programme d’artistes en résidence Collide @ CERN, le CERN ne se limite plus aux collisions de particules : il va orchestrer la rencontre entre créativité scientifique et créativité artistique. Le lancement de ce programme a été annoncé aujourd’hui à l’occasion du festival Ars Electronica, qui se déroule à Linz (Autriche).

Avec l'expérience LHCb du CERN, la physique de précision atteint des sommets

Genève, le 26 août 2011. Les résultats qui seront présentés par l’expérience LHCb du CERN1 lors de la conférence bisannuelle Lepton-Photon, qui se tiendra à Mumbai (Inde) le samedi 27 août, sont en passe de devenir les mesures les plus précises réalisées à ce jour sur des particules appelées mésons B, lesquelles permettent d’étudier l’asymétrie entre la matière et l’antimatière. L’expérience LHCb étudie ce phénomène en observant la manière dont les mésons B se désintègrent en d’autres particules.

La collaboration CLOUD du CERN jette un nouvel éclairage sur la formation des nuages

Genève, le 25 août 2011. Dans un article publié aujourd’hui dans la revue Nature, la collaboration CLOUD1 du CERN2 communique ses premiers résultats. L’expérience CLOUD a été conçue pour étudier en laboratoire l’effet des rayons cosmiques sur la formation des aérosols atmosphériques, qui sont de minuscules particules liquides ou solides en suspension dans l’atmosphère. On estime qu’une large part des noyaux de condensation autour desquels se forment les gouttelettes des nuages sont des aérosols atmosphériques.

Les expériences LHC présentent leurs derniers résultats à la conférence de Mumbai

Genève, le 22 août 2011. Les résultats que les collaborations ATLAS et CMS ont présentés ce jour lors de la conférence bisannuelle Lepton-Photon, tenue à Mumbai (Inde), montrent que l’insaisissable particule de Higgs, si elle existe, a de moins en moins d’endroits où se cacher. Confirmer ou infirmer l’existence du boson de Higgs, postulé dans les années 60 comme étant l’élément d’un mécanisme qui conférerait  aux particules fondamentales leur masse, fait partie des principaux objectifs du programme scientifique du LHC.

Le CERN soutient l'Année européenne du volontariat à travers le Centre citoyen de cyberscience

Genève, le 8 août 2011. Les chercheurs du CERN1 ont commencé aujourd'hui les essais grandeur nature de la nouvelle version du très populaire projet d'informatique participative LHC@home2. Cette nouvelle version permet à des volontaires de participer pour la première fois à la simulation de collisions de protons à haute énergie au sein du Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN.

Pages

Subscribe to Communiqués de presse 2011

You are here