Annonce du premier lauréat du prix Collide@CERN-Genève

Genève, le 29 mars 2012. Le premier prix Collide@CERN-Genève1, catégorie danse et performance, a été attribué aujourd’hui par le jury2 à Gilles Jobin3, danseur et chorégraphe suisse de 47 ans, pour sa proposition d’explorer par la danse et des interactions la relation entre l’esprit et le corps au sein du plus grand laboratoire de physique des particules du monde.

« Lorsque je marche dans la rue, je ne sens presque pas mon corps, explique Gilles Jobin dans sa proposition. Comme un physicien du CERN, je peux marcher et penser, boire un café et penser, courir ou conduire et penser. Mais quand je danse, mon corps et mon esprit doivent ne faire qu'un : je deviens un corps pensant. Les physiciens pensent-ils eux aussi avec leur corps ? »

En attribuant ce prix, le jury a salué chez Gilles Jobin « un intérêt marqué pour le CERN4 et une fascination grandissante et toujours renouvelée pour la science, comme en témoigne Spider Galaxies, une pièce qu’il a conçue récemment et dans laquelle les données du LHC servent à créer musique et mouvement. »

« Nous sommes heureux d’accueillir notre deuxième artiste du programme Collide@CERN, et nous attendons avec impatience de voir comment les réflexions du CERN sur l’espace, le temps et la gravité – trois forces fondamentales pour la physique comme pour la danse – inspirent un artiste de renommée internationale,» a déclaré le Directeur général du CERN, Rolf Heuer.

Gilles Jobin devrait débuter sa résidence au CERN en mai 2012. Il sera le plus souvent présent au Laboratoire, mais continuera de participer à des tournées. C’est le premier lauréat du prix Collide@CERN-Genève, deuxième volet du programme de résidence artistique Collide@CERN lancé par le CERN en 2011.

La résidence de Gilles Jobin est aussi intéressante sur un plan personnel : en 1933, dans la ville d’Ostende (Belgique), son oncle s’était initié à la pratique de la bicyclette avec l’une des plus grandes figures de la physique.

« Voilà une coïncidence troublante, a-t-il fait remarquer. « Quelle est la probabilité que quelqu’un au CERN ait un oncle qui ait appris à faire du vélo avec Albert Einstein ? »

La résidence danse et performance se déroulera au CERN pendant trois mois. L’artiste choisira un partenaire scientifique pour l’accompagner durant la durée de sa résidence. L’artiste et son mentor participeront à un blog qui permettra au public de suivre le processus créatif. L’artiste aura un bureau sur place, au CERN, et organisera six ateliers, à l’heure du déjeuner, à l'intention des personnes travaillant au CERN. Au début et à la fin de la période de résidence, il donnera avec son partenaire scientifique une conférence au Globe de la science et de l’innovation. La résidence est financée grâce au Canton et à la Ville de Genève, en partenariat avec le CERN. UNIQA SA prendra en charge en exclusivité toutes les assurances des artistes.

Contact :
Ariane Koek, ariane.koek@cern.ch
Spécialiste des questions culturelles au CERN

Plus d’informations :

Note(s)

1. Collide@CERN-Genève est le deuxième volet du programme de résidence artistique Collide@CERN lancé par le CERN en 2011 pour une durée de trois ans. Le prix, financé conjointement par la Ville et le Canton de Genève, est ouvert à des artistes qui sont nés, qui vivent ou travaillent dans la région de Genève. Il rend hommage au rôle unique joué par Genève dans la création du CERN en 1952 et souligne le rôle de Genève en faveur de l’art et de la science. Le prix Collide@CERN-Genève est décerné cette année dans la catégorie danse et performance. Il consiste en une résidence de trois mois au Laboratoire, une bourse de 15 000 CHF pour l’artiste et un montant de 15 000 CHF pour les frais de développement.

2. Les membres du jury 2012 pour le prix Collide@CERN-Genève, catégorie danse et performance sont : André Waldis, Conseiller culturel, Ville de Genève ; Thylane Pfsiter, Conseillère culturelle danse et cinéma,Service cantonal de la culture, République et Canton de Genève ; Felizitas Amman, danse et performance, Pro Helvetia ; Ariane Koek, Arts internationaux, CERN et Christoph Bollman, commission culturelle du CERN.

3. Gilles Jobin vit et travaille à Genève. Il a suivi une formation classique au Centre international de danse Rosella Hightower à Cannes et au Ballet Junior de Genève, sous la direction de Béatriz Consuelo. Il a ensuite dansé pour diverses compagnies de danse contemporaine, notamment avec Fabienne Berger et Philippe Saire, en Suisse, et Angels Magarit, en Espagne. En 1993, il devient co-directeur du Théâtre de l'Usine à Genève où il rencontre La Ribot, chorégraphe madrilène. Les deux artistes s'installent à Madrid en 1995. Middle Only You (1996) et A + B=X (1997) ont été accueillis comme des chefs-d'œuvre de la danse contemporaine. Depuis, il s'est imposé comme chef de file des chorégraphes suisses indépendants et a acquis une renommée internationale. Outre ses propres productions, Gilles Jobin a fait de sa compagnie et des studios 44 un espace pionnier pour la formation professionnelle des danseurs et la stimulation des échanges internationaux à travers de nombreuses initiatives.

4. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche du monde en physique des particules. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l'adhésion. Israël et la Serbie sont États membres associés en phase préalable à l'adhésion. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here