Le CERN soutient un nouveau centre d'incubation d'entreprises au Royaume-Uni

Genève, le 23 avril 2012. Le CERN et l’organisme britannique STFC (Science and Technology Facilities Council) annoncent l’institution d’un nouveau centre d’incubation d’entreprises, situé sur le domaine du Département Science et innovation du laboratoire Daresbury, qui relève du STFC.  Ce centre, dont la vocation est de combler le fossé qui s’est creusé entre la science fondamentale et l’industrie, offrira de nouvelles possibilités de transfert de technologies à des entreprises et des sociétés souhaitant amener leurs innovations liées à la physique des hautes énergies du stade de concept technique à celui de technologie commercialisée.

« Le CERN s’emploie résolument à permettre à la société de profiter de ses technologies en favorisant le développement et l’exploitation d’idées novatrices dans tous ses domaines de compétences, explique Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN. Nos technologies sont déjà mises à profit dans divers cadres, notamment des partenariats de R&D, des licences et des services de conseil.Le Centre d'incubation d’entreprises CERN-STFC offre une nouvelle voie d’accès au marché, et j’espère qu'il s’en instituera bientôt beaucoup d’autres dans nos États membres.

Le Centre d’incubation d’entreprises permettra de faire fructifier des idées innovantes grâce à des technologies développées par le CERN. Le Laboratoire, dont le savoir-faire sera mis à profit, contribuera directement à ce processus.  Cette collaboration entre le CERN et le STFC s’est inspirée du centre d’incubation d’entreprises établi sur le domaine de Harwell du STFC, qui bénéficie du soutien de l’Agence spatiale européenne. Ce centre aide des entreprises et des start-up de haute technologie à mettre à profit des techniques, applications et services du domaine spatial pour favoriser des innovations viables dans d’autres secteurs industriels.

Le centre d’incubation d’entreprises du CERN sera administré par le bureau de transfert de technologies du STFC (STFC Innovations Limited), qui proposera des possibilités intéressantes aux entreprises sélectionnées, notamment des visites techniques accompagnées de deux jours au CERN et un accès aux compétences scientifiques, techniques et commerciales du STFC comme du CERN. Pour ce qui est du soutien financier, les entreprises sélectionnées recevront du STFC un financement total maximal de 40 000 livres sterling (par entreprise, à la condition de posséder le statut de PME).

Le soutien entrepreneurial fourni par le STFC comprendra la mise à disposition d’un expert commercial spécialisé du STFC, qui apportera son aide pour la planification des activités et donnera des conseils pour tirer profit des installations et des compétences du STFC (en offrant aux entreprises un accès à des compétences et des installations de premier plan dans le domaine de la technologie des accélérateurs, à un centre international d’excellence dans le domaine des sciences et de l’ingénierie computationnelles (ICE-CSE), et à l’Innovations Technology Access Centre duSTFC(I-TAC)).

Note(s)

Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche du monde en physique des particules. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. Israël et la Serbie sont États membres associés en phase préalable à l’adhésion. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here