Journées Portes Ouvertes du CERN : les réservations pour visiter les installations souterraines sont ouvertes

Genève, le 15 août 2013. Aujourd’hui, le CERN1 ouvre les réservations pour visiter ses installations souterraines lors des Journées Portes Ouvertes. Les 28 et 29 septembre prochains, les visiteurs auront en effet l’opportunité exceptionnelle de visiter l’un des sites souterrains du CERN. De 9 h à 20 h, le grand public pourra accéder à deux points du Grand collisionneur de hadrons, l’accélérateur géant du CERN, ainsi qu’à ses quatre grandes expériences, et au Super Synchrotron à Protons (SPS), un autre accélérateur souterrain.

Les capacités de visites souterraines étant limitées, les accès seront réservés aux seuls visiteurs munis d’un ticket de réservation obtenu sur le site des Journées Portes Ouvertes du CERN. Pour des raisons de sécurité, les installations souterraines ne seront accessibles qu’aux personnes de plus de 12 ans. Chaque personne peut réserver jusqu’à quatre tickets, valides pour un créneau horaire et un jour donnés. Les tickets, gratuits, seront progressivement mis en ligne sur une période de quatre semaines.

Pour faire avancer les connaissances fondamentales sur la matière et l’Univers, le CERN fait fonctionner des instruments scientifiques de pointe, des accélérateurs et des détecteurs de particules. Son plus grand accélérateur, le LHC, est un anneau souterrain de 27 kilomètres de circonférence, faisant entrer d’infimes particules en collision. Les collisions sont analysées, entre autres, par quatre immenses détecteurs, des machines de plusieurs dizaines de mètres de long et de haut, truffées de millions de capteurs. Le LHC est alimenté par un complexe d’accélérateurs dont le dernier maillon est le Super Synchrotron à Protons, abrité dans un tunnel souterrain de 7 kilomètres de pourtour.

En dehors de ces installations souterraines, le grand public pourra découvrir 35 autres sites et activités : laboratoires, centre de calcul, accélérateurs et expériences accessibles en surface, halls techniques, autant de lieux passionnants où se fabrique le savoir. Les visiteurs pourront rencontrer les chercheurs, ingénieurs et techniciens qui expliqueront les découvertes et technologies du plus grand laboratoire de physique des particules du monde. 

Toutes les visites et activités sont gratuites.

En raison de l’affluence attendue, la circulation sera réduite sur certains axes routiers. Aucune place de stationnement n'étant prévue sur les sites du CERN pour le grand public, il est vivement recommandé d’emprunter les transports publics et le système de navettes mis en place pour cette manifestation. Ces navettes, gratuites, relieront les parkings extérieurs aux sites de visite CERN. Grâce au partenariat avec les Transports Publics Genevois, les visiteurs pourront bénéficier de billets libre circulation sur le périmètre unireso Tout Genève, valables pour un aller-retour aux Journées Portes Ouvertes.

Pour réserver les tickets de visite en souterrain et obtenir toutes les informations pratiques relatives aux Journées Portes Ouvertes :
www.cern.ch/opendays2013/

Pour se rendre aux Journées Portes Ouvertes, les journalistes sont invités à contacter le Bureau de presse du CERN :
Press.Office@cern.ch

 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter :
Christine Fromm
christine.fromm@cern.ch
+41 22 767 71 06
Responsable de la communication, Comité d’organisation « Journées Portes Ouvertes »

 

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède, et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. Israël et la Serbie sont États membres associés en phase préalable à l’adhésion. La Commission européenne, les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la Turquie et l’UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here