Le CERN reçoit le prix Prince des Asturies

Genève, le 25 octobre 2013. Le CERN1, conjointement avec Peter Higgs et François Englert, recevra aujourd’hui le prix Prince des Asturies pour « la prédiction théorique et la détection expérimentale du boson de Higgs ». Le Directeur général du CERN, Rolf Heuer, acceptera ce prix prestigieux au nom du Laboratoire au cours d’une cérémonie qui aura lieu au théâtre Campoamor à Oviedo (Espagne).

« Je suis très honoré de recevoir, au nom du CERN, le prix Prince des Asturies 2013 pour la recherche technique et scientifique, conjointement avec Peter Higgs et François Englert, a déclaré Rolf Heuer. Ce prix est une reconnaissance de l’importance de cette découverte et honore tous les scientifiques, expérimentateurs comme théoriciens, qui l'ont rendue possible. »

Les communautés scientifique et industrielle espagnoles ont largement contribué à la construction du Grand collisionneur de hadrons (LHC) et de ses expériences, qui ensemble constituent l’installation de recherche fondamentale, unique au monde, dans laquelle le boson de Higgs a été découvert. Aujourd’hui, la communauté des physiciens d’Espagne participe largement à l’analyse des données recueillies par les expériences LHC, qui laisse prévoir de nombreuses avancées à venir dans notre compréhension de l'Univers.

La cérémonie de remise du prix aura lieu en présence de Sa Majesté la reine d’Espagne et de Leurs Altesses Royales le prince et la princesse des Asturies. La Direction du CERN a décidé que le prix attribué au CERN sera utilisé pour offrir dix bourses à des doctorants du monde entier afin de leur permettre de participer l’année prochaine à un événement important dans la discipline, la Conférence internationale sur la physique des hautes énergies (ICHEP 2014), à Valence (Espagne).

« La conférence ICHEP est l’une des plus prestigieuses conférences internationales dans le domaine de la physique des particules, a déclaré Rolf Heuer. Je suis très heureux que, grâce à ce prix, le CERN puisse permettre à dix étudiants du monde entier d’assister à l’édition de l’année prochaine. »

Le prix remis au CERN sera également utilisé pour organiser un concours pour des élèves du primaire et du secondaire en Espagne. Les participants, âgés de 6 à 18 ans, devront proposer un dessin, une photo, une vidéo ou un article de presse. Leur œuvre sera évaluée par un vote du public et par un comité d'experts comportant des scientifiques du CERN et du Centre national de physique des particules (CPAN) d'Espagne. Le CPAN proposera en parallèle diverses activités destinées au public et attribuera des récompenses. Les six gagnants auront droit à une visite de deux jours au CERN. Tous les détails sur ce concours seront publiés sur le site web du CERN destiné aux enfants, CERNland, à compter du 1er décembre.

« Le CERN a en commun avec la Fondation Prince des Asturies le désir de faire comprendre l’influence de la science et de la technologie dans notre vie quotidienne, et l’importance de l’effort collectif pour atteindre des objectifs ambitieux tels que la découverte du boson de Higgs, a déclaré Rolf Heuer. Des centaines de jeunes participeront à ce concours ; cela nous permettra de mieux savoir comment la jeune génération perçoit la science et la technologie. »

La cérémonie de remise du prix Prince des Asturies sera diffusée dans le monde entier par l’intermédiaire du réseau EUROVISION . La transmission commencera à 16 h 30.

 

Pour en savoir plus :

Fondation Prince des Asturies

CERNland

ICHEP 2014

CPAN

Note(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche du monde en physique des particules. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. Israël et la Serbie sont États membres associés en phase préalable à l’adhésion. La Commission européenne, les États-Unis d'Amérique, la Fédération de Russie, l'Inde, le Japon, la Turquie et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here