Derniers communiqués de presse

La cellule d'essais du LHC fonctionne avec succès pendant 24h

Les 6 et 7 décembre, une chaîne formée des puissants aimants supraconducteurs destinée au prochain accélérateur de particules du CERN1, le grand collisionneur de hadrons (Large Hadron Collider, LHC) a fonctionné avec succès à 8,36 teslas pendant 24h. C'est la valeur de l'induction magnétique nécessaire pour guider les protons de l'énergie requise par le projet LHC et ce résultat démontre la validité des choix techniques fondamentaux dans la construction des aimants du LHC.

Le CERN lance un nouveau programme à une énergie jamais atteinte

Les premiers faisceaux d'ions plomb­ les faisceaux les plus énergétiques qui aient jamais été produits ­ sont maintenant disponibles au CERN1 pour l'expérimentation. Il s'agit d'un grand pas en avant vers la connaissance de la matière qui constituait l'Univers moins d'un millionième de seconde après sa naissance. La nouvelle installation à ions lourds du CERN ouvre également une nouvelle période de recherche pour le Laboratoire dans ce domaine.

Renforcement de la coopération scientifique européenne: La Commission signe un Arrangement administratif avec le CERN

Le lundi 10 octobre, le professeur Antonio RUBERTI, Commissaire pour la recherche, le développement, l'éducation et la formation, et le professeur Christopher LLEWELLYN SMITH, Directeur général du CERN1, ont signé un Arrangement administratif ouvrant la voie à une intensification de la coopération scientifique et technologique entre l'Union européenne et le CERN.

Le CERN célèbre son quarantième anniversaire

Le 29 septembre 1954, l'Organisation européenne pour la Recherche nucléaire (CERN) était créée après qu'un nombre suffisant de ratifications de la Convention d'établissement du CERN1 eurent été obtenues des Etats membres. Les objectifs du CERN étaient clairement fixés dans l'Article II de cette Convention: "L'Organisation assure la collaboration entre Etats européens pour les recherches nucléaires de caractère purement scientifique et fondamental, ainsi que pour d'autres recherches en rapport essentiel avec celles-ci.

Installation au CERN d'un superordinateur européen

Un nouvel ordinateur parallèle évolutif basé sur la technologie haute performance européenne HPC a été installé au Centre de calcul du CERN1. L'initiative de soutenir le développement de cet ordinateur d'un nouveau style a été prise dans le cadre du programme Esprit (programme stratégique européen de recherche et développement sur la technologie de l'information) de l'Union européenne (EU). Le CERN coordonne le projet appelé GPMIMD2 (polyvalent instructions multiples données multiples II) et y joue le rôle principal.

Le CERN progresse vers une approbation du LHC

Le Conseil du CERN1, au sein duquel les représentants des 19 Etats membres de l'Organisation décident des programmes scientifiques et des ressources financières, s'est réuni le 24 juin pour sa centième session sous la présidence du professeur Hubert Curien (France).

Après une semaine de réunions au cours desquelles le potentiel scientifique et les budgets du grand collisionneur de hadrons (LHC), ainsi que la participation internationale à ce projet ont été évoqués en détails, le Président du Conseil, le professeur Curien, a déclaré:

The LHC, un projet mondial

Depuis le milieu des années 80, le nombre de scientifiques du monde entier utilisant les installations du CERN1 s'est énormément accru. Actuellement, plus de 6000 utilisateurs, soit plus de la moitié des physiciens expérimentateurs des hautes énergies de la planète, s'occupent de recherche fondamentale au CERN. Cette communauté d'utilisateurs, venue de toutes les parties du monde, est la preuve vivante que le CERN encourage la collaboration interrégionale qui sert l'intérêt général et stimule le progrès scientifique.

Le grand collisionneur de hadrons est présenté au Conseil du CERN

Evolution du projet

Dès l'année 1977, lors des discussions préparatoires en vue de la construction du grand collisionneur électron-positon LEP du CERN1, il était apparu clairement que les travaux de creusement du tunnel du LEP présenteraient, du point de vue économique, un plus grand intérêt si ce tunnel pouvait être réutilisé pour une machine qui succéderait au LEP. Pendant les travaux d'étude et de construction du LEP au début des années 80, des groupes du CERN ont donc entrepris de réfléchir activement à l'avenir à plus long terme.

Le grand collisionneur de hadrons, le défi technologique

Au CERN1 les physiciens parlent presque avec désinvolture de recréer les conditions qui existaient seulement 10-12 seconde Ñ un millionième de millionième de seconde Ñ après le "big bang", quand notre Univers n'était peut-être pas plus gros qu'une tête d'épingle! Cependant c'est exactement ce que les collisions protonÐproton de haute énergie dans le grand collisionneur de hadrons (LHC) vont réaliser.

Pages

Subscribe to Derniers communiqués de presse

You are here