Derniers communiqués de presse

Le CERN apporte une réponse définitive à l'un des secrets les plus subtils de la Nature

Lors d'un séminaire organisé au CERN* le 10 mai, la collaboration NA48 a rendu public son résultat final sur l'un des secrets les mieux gardés de la Nature : la violation directe de CP (charge-parité), un effet minuscule qui exprime la préférence de la Nature pour la matière par rapport à l'antimatière.

L'Union européenne accorde 9,8 millions d'euros pour le développement de la Grille de calcul

Un financement de 9,8 millions d'euros sur trois ans au bénéfice du projet DataGrid a été autorisé dans le cadre du programme Société de l'information de l'Union européenne (relevant du cinquième programme cadre pour la recherche) à la fin de décembre 2000 et un contrat a été signé avec le CERN*, en tant que chef de file du projet.

Le CERN entre dans l'ère du LHC

Le Conseil du CERN , au sein duquel les représentants des 20 Etats membres de l'Organisation décident des programmes scientifiques et des ressources budgétaires, a tenu sa 116e session le 15 décembre sous la présidence de M. Hans C. Eschelbacher (DE).

"Le Roi est mort. Vive le Roi!"

Maurice Bourquin (CH), le nouveau Président du Conseil

Une Web-émission sur l'antimatière en direct du CERN

Plongez dans l'anti-monde depuis le Web ! Les 18 et 21 novembre prochains,
le CERN1 diffusera une Web-émission pour découvrir l'antimatière. Une heure
de retransmission en direct et en public pour comprendre comment et pourquoi
l'usine d'antimatière du CERN fabrique des antiparticules. Au programme
: des reportages, des interviews et des interventions du public.

Arrêt du LEP après onze années de recherches de pointe

Après des consultations approfondies avec les comités scientifiques compétents
le Directeur général du CERN , Luciano Maiani, a annoncé aujourd'hui que
l'accélérateur LEP a été définitivement arrêté. La fermeture, initialement
prévue pour la fin de septembre 2000, avait été reportée
au 2 novembre
sur la base d'indices très prometteurs d'une possible
nouvelle physique. A la fin de cette période supplémentaire, les quatre

Le CERN fête le LEP - l'accélérateur qui a changé le visage de la physique des particules

Des membres de gouvernements de pays du monde entier se sont réunis au CERN le 9 octobre pour célébrer les succès du Grand collisionneur électron-positon LEP, l'accélérateur de particules vedette du Laboratoire. Au cours des onze années de sa vie active, le LEP a beaucoup enrichi la somme des connaissances acquises par l'humanité sur l'Univers, mais il a aussi transformé la manière dont se fait la recherche physique et il s'est révélé un très bon terrain de formation pour de jeunes professionnels dans de nombreux domaines.

Histoire du LEP

L'histoire du LEP a commencé à la fin des années 70, lorsque des physiciens des Etats membres du CERN* se réunirent pour discuter de l'avenir à long terme de la physique des hautes énergies en Europe. Un nouveau modèle des interactions fondamentales, unifiant les forces faible et électromagnétique, apparaissait, et le LEP serait la machine qui permettrait de l'étudier. Après une histoire qui s'était édifiée sur des machines à protons, l'idée d'un collisionneur électron—positon constituait pour le CERN une rupture par rapport à la tradition.

La fermeture du LEP retardée d'un mois

Le 14 septembre 2000, le Directeur général du CERN , le professeur Luciano Maiani, sur la recommandation du Comité des expériences LEP et de la Commission de la recherche du CERN, a décidé de prolonger la période d’expérimentation de l’accélérateur LEP jusqu’au 2 novembre 2000. Il avait d’abord été prévu de mettre un terme aux onze années de recherche en physique au LEP à la fin de septembre pour entreprendre les opérations complexes d’installation du nouvel accélérateur du CERN, le grand collisionneur de hadrons LHC.

Pages

Subscribe to Derniers communiqués de presse

You are here