LHC

Sécurité du LHC

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) pourra parvenir à une énergie jamais atteinte à ce jour dans un accélérateur de particules. Cependant, cette énergie restera inférieure à celle que produit couramment la Nature dans les collisions de rayons cosmiques. Des études sont menées depuis de nombreuses années pour répondre aux inquiétudes sur ce que pourraient engendrer des collisions de particules à des énergies aussi élevées.

Two circulating beams bring first collisions in the LHC

Geneva, 23 November 2009. Today the LHC circulated two beams simultaneously for the first time, allowing the operators to test the synchronization of the beams and giving the experiments their first chance to look for proton-proton collisions. With just one bunch of particles circulating in each direction, the beams can be made to cross in up to two places in the ring. From early in the afternoon, the beams were made to cross at points 1 and 5, home to the ATLAS and CMS detectors, both of which were on the look out for collisions. Later, beams crossed at points 2 and 8, ALICE and LHCb.

Deux faisceaux circulent dans le LHC et produisent les premières collisions

Genève, le 23 novembre 2009. Aujourd’hui, pour la première fois, deux faisceaux ont circulé simultanément dans le LHC, ce qui a permis aux opérateurs de tester la synchronisation des faisceaux et de donner aux expériences la première chance de détecter des collisions proton-proton. Avec un paquet de particules seulement circulant dans chaque sens, il est possible de faire se croiser les faisceaux en deux points de l’anneau au maximum.

Le LHC est de retour

Genève, le 20 novembre 2009. Les faisceaux de particules circulent à nouveau dans l’accélérateur de particules le plus puissant du monde, le Grand collisionneur de hadrons du CERN1 (LHC). Cette nouvelle arrive après un passage de relais confiant la machine aux équipes d'exploitation mercredi matin. Un faisceau circulant dans le sens des aiguilles d’une montre a été établi à 22 h 00 cette nuit. C’est là une étape importante dans la perspective des premiers résultats de physique au LHC, attendus en 2010.

The LHC is back

Geneva, 20 November 2009. Particle beams are once again circulating in the world’s most powerful particle accelerator, CERN1’s Large Hadron Collider (LHC). This news comes after the machine was handed over for operation on Wednesday morning. A clockwise circulating beam was established at ten o'clock this evening. This is an important milestone on the road towards first physics at the LHC, expected in 2010.

Le LHC fonctionnera à 3,5 TeV au début de l’exploitation 2009-2010, pour passer ultérieurement à une énergie plus élevée

Genève, le 6 août 2009. Le Grand collisionneur de hadrons du CERN1 fonctionnera initialement à une énergie de 3,5 TeV par faisceau après son démarrage en novembre de cette année. Cette nouvelle vient après l’achèvement la semaine dernière de tous les essais sur les connexions électriques haute intensité de la machine, qui ont montré qu’aucune autre réparation n’était nécessaire pour une exploitation en toute sécurité.

LHC to run at 3.5 TeV for early part of 2009-2010 run rising later

Geneva, 6 August 2009. CERN's1 Large Hadron Collider will initially run at an energy of 3.5 TeV per beam when it starts up in November this year. This news comes after all tests on the machine's high-current electrical connections were completed last week, indicating that no further repairs are necessary for safe running.

"We've selected 3.5 TeV to start," said CERN's Director General, Rolf Heuer, "because it allows the LHC operators to gain experience of running the machine safely while opening up a new discovery region for the experiments."

Pages

Subscribe to RSS - LHC

You are here