Dernier communiqué de presse

L’ONU et le CERN célèbrent la science au service de la paix et du développement, ainsi que le 60e anniversaire du CERN

New York, le 20 octobre 2014. Le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) et l’Organisation européenne pour la Recherche nucléaire (CERN)1 ont célébré la science au service de la paix et du développement, soulignant les valeurs attachées à la science et sa capacité de construire des liens entre les nations. Cette cérémonie est venue clôturer une série de célébrations organisées par le CERN à l’occasion de son 60e anniversaire.

« Que ce soit pour faire face au changement climatique, stopper le virus Ebola, s’attaquer à la cybercriminalité ou infléchir la prolifération nucléaire, nous avons besoin de scientifiques ayant une vision claire et la volonté de travailler ensemble pour trouver des solutions, a indiqué le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon. Les travaux menés par le CERN peuvent nous montrer la voie à suivre pour y parvenir. Le monde fait face à des crises multiples. Mais nous vivons aussi une époque où de multiples possibilités existent, où de grandes réalisations sont possibles grâce à la science, à la technologie et à l’innovation. »

« La science a le potentiel d'agir sur les trois dimensions du développement durable, à savoir l'économique, le social et l'environnemental, a déclaré M. Martin Sajdik, président du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). La communauté internationale doit, de façon consciente et délibérée, tout mettre en œuvre pour que les avancées de la science et de la technologie aient un effet positif dans ce domaine. »

 « Le CERN est très heureux de célébrer son 60anniversaire avec l'Organisation des Nations Unies, et au siège même de cette Organisation, a déclaré le Directeur général du CERN, M. Rolf Heuer. À cette occasion, nous souhaitons promouvoir un dialogue plus efficace entre la science et les affaires internationales, et avoir un échange de vues ouvert sur la façon dont la science peut être mieux intégrée dans les processus mondiaux et nationaux de prise de décision, dans l’intérêt de tous. »

La manifestation, présidée par M. Martin Sadjik, a été ponctuée d’allocutions de scientifiques éminents et de hauts dirigeants. Il convient de citer notamment les interventions de M. Carlo Rubbia, prix Nobel de physique, et de M. Kofi Annan, président et fondateur de la Fondation Kofi Annan et prix Nobel de la paix, soulignant le rôle qu’a joué la science pour la collaboration, l’innovation et le développement au service de la paix.

« Nous devons renforcer le dialogue et la collaboration entre le monde de la science et le monde de la politique et de la diplomatie, a estimé M. Annan. Il est impératif que nous mettions à profit toute la richesse d’information scientifique disponible, en veillant à ce qu’elle soit communiquée aux hauts responsables pour pouvoir être intégrée dans les processus de prise de décision. »

L’Organisation des Nations Unies est fermement convaincue de l’importance de la science et du rôle qu’elle joue dans la société ; en 2012, le CERN a obtenu le statut d’observateur auprès de l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

À propos de l’ECOSOC :

L’ECOSOC est le forum principal des Nations Unies pour la réflexion, le débat et les propositions innovantes en matière de développement durable. L'ECOSOC permet à une grande diversité de parties prenantes – responsables politiques, parlementaires, universitaires, groupes d’opinion, fondations, représentants du secteur privé et plus de 3 200 organisations non gouvernementales enregistrées – de s’engager dans un dialogue productif sur le développement durable au moyen d'un cycle de réunions programmatiques. Les travaux du Conseil sont conçus selon une approche thématique, un thème annuel accompagnant chaque cycle, ce qui permet un débat nourri et ciblé entre de multiples parties prenantes.

 

À propos du CERN :

Fondé en 1954, le CERN a été mis en place après la Seconde Guerre mondiale pour donner à l'Europe une institution de recherche fondamentale sur la physique des particules susceptible de promouvoir l'excellence scientifique et la collaboration pacifique. Le CERN est devenu un exemple éclatant de collaboration internationale. L’Organisation, qui compte 21 États membres depuis janvier 2014, accueille plus de 10 000 scientifiques de quelque 100 nationalités différentes. Le CERN est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il se consacre à la physique fondamentale, en s’efforçant de comprendre de quoi l’Univers est fait et comment il fonctionne. Le Laboratoire est situé de part et d’autre de la frontière franco-suisse, près de Genève. Son installation-phare, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), est abritée dans un tunnel de 27 kilomètres de circonférence creusé dans la plaine séparant le lac Léman du Jura.

 

Pour plus d’informations, et notamment pour la liste complète des intervenants, consulter : http://www.un.org/en/ecosoc/CERN60/index.shtml#

 

Contacts médias :

- Arnaud Marsollier, CERN, tél : +41 22 767 41 01 ; courriel : Arnaud.Marsollier@cern.ch

- Paul Simon, Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, tél : +1 917 367 5027, courriel : simonp@un.org

- Wynne Boelt, Département de l’information de l’ONU, tél : +1 212 963 8264, courriel : boelt@un.org

 

Footnote(s):

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. La Serbie est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la Turquie, la Commission européenne et l’UNESCO ont le statut d'observateur.

Subscribe to Dernier communiqué de presse