Dernières nouvelles

Des nouvelles du redémarrage du LHC

24 mars 2015

La deuxième exploitation du LHC se rapproche. Sept des huit secteurs de la machine ont été mis en service pour l’énergie de fonctionnement de 2015, soit 6,5 TeV par faisceau, et, pour ce qui est du huitième, cela ne devrait pas tarder. Toutefois, il n’y aura pas de faisceau en circulation dans le LHC cette semaine. Un court-circuit intermittent à la terre dans l'un des circuits des aimants a été constaté le 21 mars ; des investigations sont en cours. Il s’agit d’un problème bien connu, mais la réparation pourrait prendre un certain temps car l'anomalie se situe dans la partie froide de la machine et, par conséquent, il faudra peut-être procéder à un réchauffement, puis à nouveau à un refroidissement après la réparation.  « Une machine cryogénique, c’est un amplificateur de temps, explique Frédérick Bordry, directeur des accélérateurs du CERN. Ce qui n’aurait pris que quelques heures dans une machine à température ambiante pourrait ainsi nous prendre des semaines.»

D’après les éléments disponibles, le redémarrage devrait être différé d’une durée qui pourrait aller de quelques jours à plusieurs semaines.  Une évaluation complète de la situation est en cours, et le calendrier révisé sera annoncé dès qu’il aura été établi. Dans tous les cas, les conséquences sur l’exploitation du LHC seront minimes : l’exploitation 2015 doit permettre de maîtriser pleinement la performance de la machine améliorée, en vue de pouvoir exploiter tout son potentiel pour la physique sur la période 2016-2018.

« Tout annonce une magnifique deuxième exploitation, a déclaré le Directeur général du CERN, Rolf Heuer. Si l’on prend un peu de recul, quelques semaines de retard, cela représente moins que la durée d’un clin d’œil dans cette quête que mène l’humanité pour comprendre l’Univers.»

Subscribe to Dernières nouvelles