La coopération entre la région Rhône-Alpes et le CERN à l'honneur

Aujourd'hui, mardi 13 novembre 2001, le CERN*, tient à rendre hommage à la Région Rhône-Alpes et aux Départements de l'Ain et de la Haute-Savoie pour leur aide précieuse dans la préparation du projet du collisionneur de hadrons, (Large Hadron Collider, LHC** ). Les plus hautes autorités régionales : Mme Anne-Marie Comparini, Présidente du Conseil régional de Rhône-Alpes, M. Ernest Nycollin, Président du Conseil général de la Haute-Savoie et M. Jean Pépin, Président du Conseil général de l'Ain assisteront à la mise en cryostat d'un des premiers aimants du LHC.

Cette cérémonie se déroulera dans le bâtiment SMA 18 du CERN, situé sur la Commune de Prévessin-Moëns. Le Département de l'Ain a financé en grande partie la construction du bâtiment SMA 18 dans lequel règnera une intense activité de montage des aimants LHC pendant les quatre prochaines années.

Un robot filoguidé transportera le c¦ur d'un aimant, d'une longueur de 15 mètres et pesant 30 tonnes, jusqu'au banc de montage dans le cryostat récepteur. Cette opération spectaculaire symbolise le début d'une nouvelle phase dans l'avancement du projet : celle de l'assemblage des 1250 aimants de guidage du futur collisionneur de particules. Une fois installés dans le tunnel ces aimants seront refroidis à ­271 degrés Celsius pour les amener à l'état supraconducteur. Grâce à la supraconductivité un courant de 13000 ampères pourra circuler dans la machine sans aucun échauffement donc sans perte d'énergie. Les cryostats, sorte de bouteilles thermos géantes, assurent une isolation thermique parfaite des aimants qui, bien qu'étant refroidis à ­271ºC à l'intérieur du cryostat, sont à la température ambiante à l'extérieur, à moins de 20 cm de distance.

Le Département de la Haute-Savoie a aidé à la mise au point de la machine à souder par ultra sons des câbles supraconducteurs et à la conception de circuits intégrés qui seront utilisés pour mesurer les températures et les pressions à l'intérieur des aimants.

La Région Rhône-Alpes finance le "Programme Rhône-Alpes ­ CERN" (PRAC) ayant pour objet de contribuer à la réalisation du LHC par la mise à disposition pour une période de deux ans de jeunes ingénieurs et techniciens supérieurs fraîchement diplômés en Rhône-Alpes. Ce programme a démarré en 1998 et prendra fin en 2004. A ce jour, grâce à lui, une cinquantaine de jeunes diplômés auront trouvé au CERN un premier emploi de haute technicité qui leur assure un bon départ dans la vie professionnelle et permet un transfert vers la Région des savoir-faire acquis dans un environnement international.

Note(s)

* Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des particules, a son siège à Genève. Actuellement, ses Etats membres sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Fédération de Russie, Israël, le Japon, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission des Communautés européennes et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

** Le grand collisionneur de hadrons LHC est un accélérateur de particules, qui sondera la matière avec une précision jamais égalée. Sa mise en service est prévue en 2006 et, à terme, il produira des collisions entre des faisceaux de protons à une énergie de 14 TeV (soit 14 X 1012 électronvolts)

You are here