CERN Openlab confère une nouvelle dimension à la Grille de calcul

Genève, Suisse, le 5 juillet 2004. La collaboration "Laboratoire ouvert du CERN pour les applications de type DataGrid" (CERN Openlab), un partenariat entre le CERN1, Laboratoire européen de physique des particules, et cinq grands noms de la technologie de l'information (Enterasys Networks, HP, IBM, Intel et Oracle), a annoncé une série de résultats techniques en matière de serveurs et de stockage concernant le projet de Grille de calcul pour le Grand collisionneur de hadrons (LCG) - première grille de calcul scientifique véritablement planétaire. Cette annonce a été faite lors de la récente réunion annuelle de parrainage du CERN Openlab.

Les partenaires de la collaboration CERN Openlab ont démontré qu'une grappe de 40 serveurs HP utilisant des processeurs Intel® Itanium® 2 à 64 bits peut être intégrée avec succès dans la LCG, qui regroupe plus de 60 grands centres de calcul scientifique en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Ils ont également soumis à des essais intensifs le système de fichiers SAN d'IBM afin de démontrer les capacités d'évolutivité en nombre de serveurs du nouveau logiciel de stockage.

En augmentant ainsi le nombre des serveurs, les partenaires du CERN Openlab ont franchi une étape et démontré que le projet LCG, qui repose normalement sur des processeurs à 32 bits, peut être élargi vers un environnement informatique véritablement hétérogène, ce qui est capital pour l'évolution future de cette grille étant donné que sa capacité et sa puissance doivent croître rapidement afin de pouvoir répondre aux gigantesques besoins en matière d'analyse et de stockage de données du projet de Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN. Une fois mis en service en 2007, le LHC devrait produire quelque 15 petaoctets de données par an. Dans les années qui suivront, des milliers de physiciens passeront ces données au crible et les analyseront à la recherche des signes révélateurs de nouvelles particules fondamentales qui apporteront des indices sur les premiers instants de notre Univers.

Le 22 juin, alors que se tenait sa réunion annuelle de parrainage, CERN Openlab, un partenariat industriel lancé officiellement en janvier 2003 pour trois ans, arrivait à mi-parcours de son existence avec déjà à son actif un nombre impressionnant de résultats techniques. Les partenaires ont réalisé ensemble "l'opencluster" du CERN, un système de pointe pour tester des applications prototypes de grilles avec une puissance et des fonctionnalités sans cesse améliorées. Ce partenariat, sous forme de collaboration ouverte, met l'accent sur un programme de développement commun pour des grilles de calcul intensif basées sur des normes ouvertes, notamment un système de stockage haut de gamme de 28 téraoctets et un logiciel de pointe pour la gestion du stockage, fournis par IBM, des équipements de routage et de commutation ultramodernes, fournis par Enterasys Networks, et la technologie d'avant-garde Oracle® Database 10g, adaptée aux grilles.

Pour le Directeur général du CERN, M. Robert Aymar, la contribution du partenariat CERN Openlab revêt une importance capitale pour le projet LHC. Concernant le futur, il a indiqué que "le partenariat CERN Openlab fait figure de modèle quant à la manière dont le CERN et ses partenaires universitaires souhaitent organiser à l'avenir la collaboration entre les secteurs public et privé, afin de développer les nombreuses technologies novatrices qui seront certainement requises pour des projets dépassant le cadre du LHC. Comme en témoignent les résultats obtenus à ce jour, le programme CERN Openlab a véritablement institué un cadre de collaboration entre de multiples partenaires industriels, dans un esprit préconcurrentiel et sur la base de normes ouvertes."

D'autres résultats décisifs ont été réalisés avec l'opencluster du CERN, dont un banc d'essai au cours duquel des débits de stockage sur bande de plus de un gigaoctet par seconde ont été maintenus pendant plusieurs heures, ce qui correspond aux débits maximums auxquels les données du LHC devront être stockées pour une sauvegarde primaire sur bande. L'environnement de commutation ultrarapide, mis à disposition par Enterasys Networks, a joué un rôle décisif dans l'obtention de ce résultat. Certains des noeuds de serveurs HP, dotés de biprocesseurs Itanium® 2, ont également contribué au record de vitesse sur réseau terrestre "Internet2 Land Speed Record" établi en octobre dernier par le CERN et son partenaire Caltech lors de l'exposition Telecom 2, donnant une idée du débit (plus de un téraoctet en 30 minutes) auquel les données du LHC devront être distribuées vers les centres dits de niveau 1 du LCG dans le monde entier, afin d'être stockées et analysées localement.

En outre, les scientifiques ont soumis à des essais majeurs la technologie de gestion du stockage Storage Tank d'IBM, qui est utilisée dans le dernier produit logiciel de stockage d'IBM, TotalStorage® SAN File System. Ce logiciel ne comporte aucune limite intrinsèque quant à la quantité de données pouvant être prises en charge. Dernièrement, le projet a géré simultanément plus de 100 clients de systèmes de fichiers SAN et plus de 28 téraoctets de données réparties sur 10 serveurs de stockage. Les débits de données mesurés lors de ces essais vont au-delà des attentes initiales du CERN.

Récemment, des chercheurs parrainés par Oracle dans le cadre du programme CERN Openlab, sont parvenus à accroître la disponibilité de l'environnement de grille de calcul du CERN en réduisant notablement la durée d'immobilisation de son catalogue, qui assure une mise en correspondance correcte des noms et identifications de fichiers, et à déterminer comment effectuer une mise à niveau d'une base de données Oracle, tout en maintenant cette base opérationnelle. Dans les deux cas, de nouvelles solutions ont été trouvées pour utiliser des technologies existantes pour relever les défis du calcul sur grille.

Pour plus de renseignements : François Grey, Equipe Communications IT, Département IT du CERN.
Tél : +41 22 767 1483, www.cern.ch/openlab

Note(s)

Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus grand centre mondial de recherche en physique des particules ; il a son siège en Suisse, près de Genève. Le CERN est à l'origine de développements technologiques grâce auxquels le monde a pu bénéficier d'avancées dans des domaines aussi divers que l'imagerie médicale ou le World Wide Web. Fondé en 1954, le Laboratoire a été l'un des premiers projets communs de l'Europe et il est devenu un magnifique exemple de collaboration internationale. D'autres pays sont venus s'ajouter aux douze signataires initiaux de la Convention du CERN, et l'Organisation compte actuellement vingt Etats membres.

Enterasys Networks est l'un des premiers fournisseurs mondiaux d'infrastructures intelligentes et complètes de réseaux de données pour des clients de type entreprises. Les logiciels et équipements réseaux d'Enterasy offrent aux 2000 premières entreprises mondiales (classement Global 2000) les solutions novatrices de sécurité, de disponibilité et de mobilité dont elles ont besoin, ainsi que les meilleurs niveaux de service et de support du marché.

HP est l'un des premiers fournisseurs mondiaux de produits, de technologies, de solutions et de services pour le grand public et les entreprises. Ses activités englobent l'infrastructure informatique, l'informatique individuelle et les équipements d'accès, les services à l'échelon mondial, ainsi que l'imagerie et l'impression. HP a terminé le 3 mai 2002 sa fusion avec Compaq Computer Corp.

IBM est la plus grande société de technologie de l'information du monde, et elle joue depuis 80 ans un rôle de leader dans la mission d'aider les entreprises à innover. Sur la base des ressources offertes par tout le groupe IBM et par ses grands partenaires commerciaux, IBM offre une gamme étendue de services, de solutions et de technologies pour permettre à ses clients, quelle que soit leur importance, de tirer pleinement parti de la nouvelle ère du commerce en ligne.

Intel, the world's largest chip maker, is also a leading manufacturer of computer, networking and communications products.

Oracle (NASDAQ: ORCL) is the world's largest enterprise software company. Trademarks: Oracle is a registered trademark of Oracle Corporation and/or its affiliates.

* Le CERN, Laboratoire européen pour la physique des Particules, a son siège à Genève. Ses Etats membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse. Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur. Le Conseil du CERN est l'organe au sein duquel les représentants des vingt Etats membres de l'Organisation décident des programmes scientifiques et des ressources financières.

You are here