Derniers communiqués de presse

À la veille de la mise en circulation du premier faisceau, le CERN réaffirme que le LHC ne présente aucun danger

Genève, le 5 septembre 2008. Un rapport publié ce jour dans Journal of Physics G: Nuclear and Particle Physics, une revue scientifique qui publie des articles validés à la suite d’un examen par des pairs, démontre de manière circonstanciée que les craintes quant à la sécurité du Grand collisionneur de hadrons (LHC) sont infondées. Le LHC est le nouveau fleuron des installations de recherche du CERN. Cet accélérateur de particules de la plus haute énergie du monde s’apprête à jeter une lumière nouvelle sur les mystères de notre Univers.

Le CERN annonce la date de démarrage du LHC

Genève, le 7 août 2008. Le CERN a fait savoir ce jour que la première tentative de circulation d’un faisceau dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC) aura lieu le 10 septembre. La nouvelle est annoncée alors que la phase de refroidissement du nouvel accélérateur de particules arrive à son terme. L’événement fera l'objet d'une retransmission télévisée par Eurovision.

Le Conseil du CERN attend impatiemment le démarrage du LHC

Genève, le 20 juin 2008. Lors de sa 147e session, qui s’est tenue ce jour à Genève, le Conseil du CERNa pris connaissance des derniers avancements en vue du démarrage du Grand collisionneur de hadrons (LHC), le fleuron des installations de recherche du CERN. La mise en service du LHC, un accélérateur de 27 kilomètres de circonférence, a commencé en janvier 2007, lors du premier refroidissement de l’un des huit secteurs de la machine. À ce jour, cinq secteurs ont atteint – ou presque atteint – leur température d’exploitation (1,9 degré au-dessus du zéro absolu), et les trois autres s’en approchent. Après la mise au froid de tous les secteurs, les derniers essais électriques seront menés à bien en vue des premiers faisceaux, actuellement prévus pour le mois d'août.

L’Arabie saoudite et le CERN signent un protocole à leur Accord de collaboration

Genève, le 9 mai 2008. Un protocole à l’Accord de coopération qu’avaient conclu le CERN et l’Arabie saoudite en 2006 a été signé aujourd’hui au CERN par S.E. M. Mohammed I. Al-Suwaiyel, président de la King Abdulaziz City of Science and Technology, au nom du Gouvernement de l’Arabie saoudite, et par M. Robert Aymar, directeur général du CERN, en présence de S.E. Ali I. Al-Naimi, ministre du pétrole et des ressources minérales et président du Conseil de Saudi Aramco, de S.E. M. Ibrahim A. Al-Assaf, ministre des finances, et d’une délégation de représentants d’universités saoudiennes et de Saudi Aramco.

Le CERN ouvre ses portes au monde

Le 6 avril 2008, le CERN ouvrira ses portes au public pour permettre à tout un chacun de visiter, avant son entrée en service, plus tard dans l’année, le dernier-né de ses accélérateurs de particules : le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Cet instrument scientifique, le plus grand et le plus complexe du monde, est installé dans un tunnel de 27 km, 100 m sous terre, dans le canton suisse de Genève et en France voisine. Le CERN ouvrira tous les points d’accès le long de l’anneau pour des visites dans des sites souterrains : le tunnel et les cavernes d’expérimentation. En surface, un programme captivant sera proposé au public. On pourra ainsi apprendre dans quel but cette énorme machine est construite, quelles sont les technologies employées et quelles seront les applications dans d'autres domaines.

Pages

Subscribe to Derniers communiqués de presse

You are here