Derniers communiqués de presse

Le Conseil du CERN nomme le prochain Directeur général de l’Organisation

Genève, le 14 décembre 2007. Le Conseil du CERN1 a nommé aujourd’hui le professeur Rolf-Dieter Heuer à la succession de M. Robert Aymar en qualité de directeur général du CERN. Le professeur Heuer prendra ses fonctions le 1er janvier 2009 pour un mandat de cinq ans, qui coïncidera avec les premières années d’exploitation et les premiers résultats scientifiques du nouveau fleuron du Laboratoire, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), une installation de recherche qui devrait entrer en exploitation à l’été 2008.

Le détecteur au silicium de précision de l’expérience LHCb, le VELO, est installé

Genève, le 12 novembre 2007. L’un des détecteurs les plus fragiles de l’expérience LHCb a été installé avec succès dans sa position définitive. LHCb, qui vise à étudier les quarks b, est l’une des quatre grandes expériences qui seront menées au CERN1 auprès du Grand collisionneur de hadrons (LHC), lequel devrait entrer en exploitation en 2008. Pour la collaboration LHCb, l’installation du détecteur VELO (localisateur de vertex) à son emplacement définitif, dans un hall d’expérimentation souterrain du CERN, a été un vrai défi.

LHC : la boucle est bouclée !

Genève, le 7 novembre 2007. Lors d’une brève cérémonie souterraine organisée aujourd'hui sous le sol français, Robert Aymar, le directeur général du CERN1, a scellé la dernière interconnexion entre les systèmes d'aimants principaux du Grand collisionneur de hadrons (LHC). Une étape décisive pour la mise en service du LHC, le plus puissant accélérateur de particules du monde, est ainsi franchie.

Le CERN annonce un nouveau calendrier de démarrage pour l’accélérateur de particules le plus puissant du monde

Genève, le 22 juin 2007. Lors d'une intervention à la 142e session du Conseil du CERN1 tenue ce jour, Robert Aymar, Directeur général de l'Organisation, a annoncé que le Grand collisionneur de hadrons (LHC) démarrerait en mai 2008, pour les premiers travaux d’étude de la physique dans des domaines inexplorés des hautes énergies. Le projet d’exploitation à basse énergie, prévu initialement pour cette année, a été abandonné en raison de plusieurs petits retards accumulés au cours des derniers mois de l’installation et de la mise en service du LHC, auxquels est venue s’ajouter la défaillance en mars d’un des éléments de la machine lors d'un essai de pression.

Pages

Subscribe to Derniers communiqués de presse

You are here